[Coronavirus] Christophe Mistou (DG Mr.Bricolage) : « Un quart de nos magasins restent ouverts »

|

Dossier Christophe Mistou, directeur général de Mr.Bricolage, revient pour LSA sur la gestion de la crise du Coronavirus. Entre télétravail et points d’information très réguliers en visioconférence, le groupe, dont un quart du parc reste ouvert, entend traverser la crise le mieux possible et revenir très vite pour fêter dignement ses quarante ans.

Christophe Mistou est le directeur général de Mr.Bricolage.
Christophe Mistou est le directeur général de Mr.Bricolage.

LSA – Comment le groupe Mr.Bricolage est-il organisé pour faire face à la crise ?

Christophe Mistou – A ce jour, nous n’avons pas connaissance de cas de Covid-19 au sein de notre groupe. En cette période, évidemment, c’est la santé et la sécurité de nos collaborateurs qui nous importent le plus. Pour le reste, il y a quatre ans, quand je suis arrivé chez Mr.Bricolage, nous avons mis en place un plan de continuité des activités pour pouvoir faire face, le cas échéant lors de situation de crise. Ce plan a été régulièrement mis à jour depuis, et c’est lui que nous appliquons aujourd’hui, pendant ce confinement. Nous avions d’ailleurs effectué un test grandeur nature de télétravail, il y a un peu plus de deux semaines, avant que les mesures gouvernementales ne soient prises.

LSA – Concrètement, comment travaillez-vous ?

C.M. – Nous avons bien sûr basculé en télétravail notre siège, avec une centaine de salariés actifs sous ce format. Personnellement, j’organise deux réunions en visioconférence, chaque jour, à 10h et 16h, avec le Codir, d’une heure environ à chaque fois, pour faire le point. Et, dans la foulée, chacun réunit ses propres équipes via des outils digitaux. Je communique aussi deux à trois fois par semaine avec l’ensemble des collaborateurs du siège et de nos filiales, par vidéos interposées. Il me paraît très important de garder un lien avec tous, pour leur montrer que nous sommes présents, que nous sommes là avec eux et pour eux, et pour leur présenter des points réguliers de la situation de l’entreprise.

LSA – Quelle est la situation de l’entreprise, justement ? L’activité se poursuit-elle ?

C.M. – 85% des effectifs du siège et de nos filiales ont été placés en activité partielle, pour une durée de quinze jours renouvelables. Les fonctions supports clés sont maintenues en télétravail et une cellule de crise est activée avec, notamment, une hotline sociale, forte de 6 ou 7 personnes disponibles pour conseiller et aider nos franchisés dans leurs démarches administratives et autres. Une veille a également été mise en place pour suivre l’évolution quotidienne des décrets gouvernementaux régulièrement publiés par exemple. Nous essayons d’être le plus agile possible. Et c’est ainsi que nous avons environ 25% de notre parc ouvert aujourd’hui. Avec, bien sûr, des adaptations sanitaires et toutes les mesures nécessaires prises pour assurer la sécurité des collaborateurs, de leurs familles et de nos clients. Il s’agit dans la plupart des cas d’assurer quelques permanences pour proposer des produits de première nécessité à ceux qui en auraient besoin, mais quelques magasins sont aussi complètement ouverts. C’est notamment le cas en zone rurale, dans de petits points de vente, où il est plus facile de maintenir les mesures de sécurité et de distanciation obligatoires.

LSA – Anticipez-vous déjà la reprise ou bien est-ce encore trop tôt ?

C.M. – D’un point de vue financier, nous anticipons six semaines de confinement avec les conséquences que vous imaginez sur le résultat. Nous évaluons tout cela, posons des hypothèses et cherchons surtout à rester proactifs, autant que possible. Par exemple, nous nous apprêtions à lancer notre grande opération, pour nos quarante ans, le 24 mars dernier. C’est évidemment reporté, mais ce n’est que partie remise, je vous l’assure. Nous sommes plutôt têtus et nous y tenons à nos quarante ans. C’est pourquoi nous serons prêts, dès que cela sera rendu possible, pour fêter cet anniversaire comme il se doit, avec nos clients et nos collaborateurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres