[Coronavirus] Fnac Darty en ordre de bataille

|

Avec 80% de salariés au chômage partiel en France et une grande partie de ses 880 magasins fermés en Europe, Fnac Darty est très touché par la pandémie. Le groupe se dit prêt à "supporter de très fortes croissances" sur le web, mais ne fait plus de pronostics pour ses objectifs 2020.

Fnac Darty rend gratuites les livraisons au-delà de 20 euros.
Fnac Darty rend gratuites les livraisons au-delà de 20 euros.© Fnac Darty

Lors de la présentation des résultats annuels le 27 février dernier, Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty, avait qualifié l'année 2019 de "complexe, du jamais vu pour nous". "Beaucoup de marchés ont été perturbés avec une consommation fragile. Une bonne partie de la croissance vient des outils digitaux". Il ne croyait pas si bien dire...A l'époque, alors que le coronavirus avait déjà sévi en Chine, le souci principal concernait la chaîne d'approvisionnement. Trois semaines plus tard, une grande partie du réseau européen des magasins du groupe est tout simplement fermée. Depuis l'arrêté du 15 mars, les Fnac et Darty situés en France, en Espagne et en Belgique  ont baissé le rideau. Seuls ceux situés au Portugal, aux Pays-Bas, ainsi que ceux placés dans des magasins alimentaires français, ne sont pas fermés. 80% des salariés français ont été donc mis au chômage partiel.

100% E.COMMERCE

Dans ce tsunami qui secoue la distribution, Fnac Darty peut s'appuyer sur ce fameux modèle omnicanal sur lequel a été bâtie sa stratégie ces dernières années...sauf qu'il manque un pilier essentiel, le magasin. Le click & collect, autorisé pourtant par l'arrêté du 15 mars, a été abandonné car "trop compliqué à gérer" selon une porte-parole du groupe. "Nous avons pris la décision de basculer dans le 100% digital car d'une part, c'était impossible pour les magasins situés dans des centres commerciaux fermés, et, d'autre part, les conditions sanitaires étaient difficiles à maintenir". Tout un processus de règles à respecter a donc été mis en place pour les livraisons à domicile, de manière à ce qu'il n'y ait pas de contact entre le livreur et le client. Le e.commerce représente 20% du chiffre d'affaires du groupe aujourd'hui. Le groupe a consenti à un geste commercial en offrant la livraison à partir de 20 euros d'achat. Chaque pays (treize au total) où Fnac Darty est présent a son site web. Et l'organisation logistique est prête à faire face à un afflux de commandes. "Les forces du groupe sont concentrées sur les capacités digitales dimensionnées pour supporter de très fortes croissances".

Politique de réduction des coûts?

A l'instar de Maisons du Monde, Fnac Darty annonce travailler sur un "plan d'action ambitieux concernant l'ensemble des frais généraux du groupe". Sans que l'on en sache plus. Ce que l'on sait en revanche, c'est que, pour l'instant, Fnac Darty n'est pas en mesure de confirmer ses objectifs de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel pour 2020. Enrique Martinez les voyait en "légère croissance".

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter