[Coronavirus] Fort recul des ventes des hypermarchés sur la semaine du 23 au 29 mars

|

Normalisation progressive des ventes de PGC et produits frais libre-service en GMS sur la semaine 13 selon les données de Nielsen. Le confinement accélère le glissement de la demande vers les circuits de proximité et les drives, les hypers étant moins accessibles.

Les drives compensent la baisse des ventes des hypers, avec pour certains un doublement de l'activité.
Les drives compensent la baisse des ventes des hypers, avec pour certains un doublement de l'activité.© © leclerc

Nielsen vient de livrer les premiers chiffres pour la semaine 13, du 22 au 29 mars. Sans surprise, la très forte croissance des ventes constatée lors des 4 dernières semaines ralentit mais s’établit quand même à +6%. Encore moins surprenant, l’essoufflement des hypers, beaucoup moins accessibles avec le confinement, s’intensifie comme le montre le graphique ci-dessous. Les ventes des grands hypers reculent de -16% comparées à la même période de l’année précédente, celles des petits hypers de -7%. Le transfert se faisant beaucoup vers les drives (+65%), dont certains passent au 3X8 comme celui du Leclerc de St Brice Courcelles dont le PDG témoigne dans nos colonnes. A noter, un fort recul de l'hygiène-beauté à -36% sauf en drive (+23%).

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter