[Coronavirus] Idée n°31 : Les retraits de produits peuvent continuer en click and collect avec la technologie Curbside

|

Dossier Les industriels et les distributeurs sont confrontés pour la première fois à une telle gestion de crise. Pour combattre la pandémie, il est urgent que tout le monde travaille ensemble et partage ses bonnes pratiques. C’est pourquoi le site LSA.fr propose de recueillir toutes les bonnes idées et de les publier. Ici, une bonne idée analysée par Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce. Vous pouvez nous envoyer vos propositions directement à cette adresse : ypuget@lsa.f

coronavirus
coronavirus© 123rf

Curbside est une start-up californienne rachetée en 2018 par le groupe japonais Rakuten. Quand on  veut récupérer des achats en ligne sans recourir à la livraison, on doit entrer en magasin, c’est le principe du click and collect. Avec Curbside, les clients restent dans leur véhicule et comme ils sont géolocalisés, on sait qu’ils sont là pour retirer leur commande et un employé l’apporte dans le coffre. Concrètement, Curbside transmet une notification aux magasins quand leur client se trouve à cinq minutes du point de retrait. Une deuxième notification est reçue quand le client est sur place.

Une technologie qui permet les retraits sans aucun contact physique et qu’un grand nombre d’enseignes américaines équipées met en avant sur son site pour développer ou maintenir les ventes en ligne

Quelques exemples ci-dessous :

L’enseigne alimentaire Wegmans qui indique tous les canaux disponibles : magasins, livraison et retrait avec Curbside.

 

Ou encore l’enseigne texane Central Market qui propose soit les retraits Curbside ou la livraison gratuite à partir de 35 $

HEB, l’enseigne alimentaire va encore plus loin et ajoute une mesure de précaution supplémentaire, les clients Curbside et de livraison à domicile n'ont plus besoin de toucher l'écran de l'appareil mobile pour accuser réception de leur commande.

La pédagogie sur les livraisons et les retraits « Curbside » par HEB :

https://www.youtube.com/watch?v=nRqLwhyvwJ8&feature=emb_logo

 

Autre exemple avec l’enseigne de loisirs culturels Michaels (équivalent de Cultura aux Etats-Unis) qui continue d’assurer les retraits Curbside quand ses magasins sont fermés

Ou encore Nordstrom, l’enseigne de grands magasins, originaire de Seattle :

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter