[Coronavirus] L'impact de l'épidémie sur l’e-commerce mondial, par secteurs

|

D'après une étude mondiale de la plateforme d'analyse de l'expérience client Contentsquare, la vente en ligne est fortement impactée par le Covid-19. Les achats sur Internet de produits dans la grande distribution ont notamment progressé de 19,9 %.  

le secteur de la grande distribution affiche un taux de conversion moyen en hausse de 20 %, avec un bond des conversions pour les articles ménagers et les produits d’épicerie.
le secteur de la grande distribution affiche un taux de conversion moyen en hausse de 20 %, avec un bond des conversions pour les articles ménagers et les produits d’épicerie. © Soulmemoria / Banque d'images 123RF

L'apparition du coronavirus impacte fortement l’activité du commerce en ligne au niveau mondial. Un constat abondé par une étude, publiée jeudi 21 mars 202O, par Contentsquare. La plateforme d'analyse de l'expérience client a étudié 1,8 milliard de sessions d’utilisateurs et 50 millions de transactions sur 1 400 sites Internet, à travers le monde, sur la période allant du 16 et du 23 février 2020.

Les équipes du prestataire de service ont comparé le taux de conversion, le nombre de transactions, le nombre de visites, la durée des sessions afin d’analyser les changements de comportement du consommateur en ligne. Et de donner une cartographie précise des effets de l'épidémie sur la vente en ligne, par domaines d'activité.  

Chute de la vente en ligne d'équipements sportifs

Premier enseignement, le secteur de la grande distribution affiche un taux de conversion moyen en hausse de 20 %, avec un bond des conversions pour les articles ménagers et les produits d’épicerie. A noter également une hausse importante des heures passées sur Internet à rechercher des produits de première nécessité. Les ventes dans les magasins physiques, quant à eux, ont augmenté de 16 % avec une crainte chez les consommateurs, d’une pénurie, parallèlement à une hausse de 8,1 % du taux de conversion moyen dans le secteur. Les achats en ligne de produits dans la grande distribution ont progressé d’un cinquième (19,9 %), tandis que les consommateurs consacraient 25,7 % d’heures en plus à la recherche d'articles sur Internet

Les distributeurs omnicanaux ont également dans leur ensemble observé leurs ventes bondir d’un cinquième (21 %), avec un solide taux de conversion en hausse de 14,8 %. Selon les données de Contensquare, les acheteurs ont passé 44 % de temps en plus sur ces sites. Par ailleurs, les visites sur les sites de vente de produits de santé -pharmacies et parapharmacies- ont progressé de 10,3 %. L’étude a constaté que les visites étaient 23 % plus courtes, le nombre de transactions a augmenté de 27,3 %, entraînant une hausse de 15,4 % du taux de conversion moyen : des chiffres laissant entendre que bon nombre d’acheteurs recherchaient des articles précis.

En revanche, les ventes en ligne plongent d’un tiers du côté du domaine des équipements sportifs. Avec une lourde chute des transactions (28,4 %) et des taux de conversion (9,5 %). Les sessions ont diminué de 21 % et, plus généralement, le temps passé sur ces sites a été réduit de 10,7 %. Du côté des enseignes de prêt à porter, le nombre de visites est resté stable, tandis que les ventes et le taux de conversion moyen ont tous deux progressé de 7,3 %. Les visiteurs ont également passé 13,9 % de temps en plus sur ces sites. L’embellie était encore plus marquée chez les spécialistes de lingerie, avec un surprenant bond de 35,1 % du nombre de transactions d’une semaine à l’autre.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message