[Coronavirus] L'Oréal n'aura pas recours au chômage partiel ni au report de charges

|

L'Oréal annonce le maintien de la totalité des emplois et des salaires. Le groupe n'aura pas recours au chômage partiel ni au report de charges. L'Oréal veut ainsi poursuivre son plan de solidarité nationale.

Pour ne pas peser sur les comptes publics, L'Oréal n'aura pas recours au chômage partiel.
Pour ne pas peser sur les comptes publics, L'Oréal n'aura pas recours au chômage partiel.© L'Oréal

La semaine passée, L'Oréal avait mis en place diverses mesures dans le cadre d'un plan de solidarité face à l'épidémie de coronavirus. Le groupe cosmétique en prend d'autres afin de ne pas « peser sur les comptes publics ». Comme d'autres grandes entreprises à l'instar de Chanel, L'Oréal s'engage à ne pas avoirs recours au chômage partiel jusqu'à fin juin 2020 et ce, « malgré l’arrêt partiel ou total d‘activité de plusieurs catégories de personnel dans de nombreux domaines (forces de ventes et animation des magasins, baisses de commandes qui impacte les usines et les centrales d’expéditions etc.). L’Oréal s’est de plus engagé, depuis la mise en place du confinement, à payer 100% de leur rémunération fixe à l’ensemble de ses collaborateurs en France - soit 13 400 personnes, dont plus de 3 000 sont actuellement privées d’activité », précise le groupe dans un communiqué de presse.

L'Oréal s'engage aussi à ne procéder à aucun report de charges sociales ou fiscales (cotisations, impôts etc.) toujours jusqu'à fin juin. « Dans cette période extraordinairement difficile, nous considérons qu’il est de notre devoir d’employeur responsable et de société citoyenne française de tout faire pour garantir la santé et la sérénité financière de nos collaborateurs sans peser sur les comptes publics, afin que l’Etat puisse venir en priorité en aide aux entreprises qui en ont le plus besoin, a déclaré Jean-Paul Agon, pdg de L'Oréal. Et d'annoncer : «  Nous sommes également heureux de mettre à disposition tous les moyens dont notre groupe dispose, en France comme en Chine, pour soutenir les autorités dans l’approvisionnement d’équipements médicaux qui peuvent sauver des vies ». En effet, les infrastructures opérationnelles du groupe dans ces deux pays ont été mises au service des autorités françaises afin de commander du matériel médical en grande quantité, dont plusieurs centaines de respirateurs et dizaines de millions de masques, qui seront acheminés en France selon les instructions du gouvernement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message