Marchés

[Coronavirus] La filière du cognac se met au gel hydroalcoolique

|

La distillerie de Matha va fournir du gel hydroalcoolique pour la Charente et la Charente Maritime. Il s'agit d'une action commune de la filière Cognac à l'initiative du BNIC (Interprofession du Cognac).  

Cognac

La distillerie de Matha va fournir du gel hydroalcoolique pour la Charente et la Charente Maritime. Il s'agit d'une action commune de la filière Cognac à l'initiative du BNIC (Interprofession du Cognac). De l'alcool neutre a été mis à disposition par plusieurs maisons de spiritueux : « Le cognac faisant 72 degrés, il ne présente pas suffisamment d'alcool pour produire de la solution hydroalcoolique. En revanche, nous sommes un certain nombre d'opérateurs de la région à détenir de l'alcool plus fort en degré servant par exemple à la fabrication de vodka. C'est celui-ci que nous utilisons », précise Philippe Coste, PDG des cognacs Meukow.

En collaboration avec un laboratoire de la Rochelle chargé de produire la solution hydroalcoolique, l'embouteillage se réalise au site des Distilleries de Matha, où est usuellement produit du cognac et d'autres spiritueux. Peu de sociétés d'embouteillage sur Cognac sont restées en activité, la filière cognac a souhaité répondre à la pénurie de solution hydroalcoolique à raison de 1 000 litres par semaine pour soutenir le pays en pleine crise sanitaire.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter