[Coronavirus] La filière sport vers un manque à gagner de 3 milliards d’euros au premier semestre

|

L’Union sport & cycle, qui fédère les entreprises du secteur du sport en France, présente une étude qui chiffre les pertes attendues, au premier semestre 2020, à 3,1 milliards d’euros.  

Le secteur du sport risque de voir son chiffre d'affaires drastiquement chuiter au premier semestre 2020.
Le secteur du sport risque de voir son chiffre d'affaires drastiquement chuiter au premier semestre 2020.©JackF - stock.adobe.com

Les entreprises du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité devraient voir leur chiffre d’affaires fondre de 3,1 milliards d’euros au premier semestre 2020. Telle est l’estimation apportée par l’Union sport & cycle, organisation professionnelle du secteur du sport fédérant 1400 entreprises représentant plus de 500 marques et 80000 salariés.

1,3 milliard d'euros de baisse de CA pour les enseignes

Dans le détail, les enseignes de sport verraient s’évaporer 1,3 milliard d’euros de vente au cours des six premiers mois de 2020, talonnées par les industriels du secteur qui, avec une perte d’1,26 milliard d’euros, souffriraient fortement également. Les loisirs marchands (fitness, foot à 5, escalade, etc.) abandonneraient 470 millions d’euros sur le chemin et les entreprises du secteur des équipements sportifs 30 millions d’euros.

Moins 30% en moyenne

Ceci posé, reste bien sûr une question : cette perte de plus de 3 milliards d’euros, que représente-t-elle, pour le secteur ? L’Union sport & cycle évoque dans son étude « un recul estimé à plus de 30% chez tous les acteurs », avec les deux tiers des commerçants qui envisagent des pertes encore supérieures et même 26% qui « craignent un recul supérieur à 50%. »

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter