[Coronavirus] La filière œufs se mobilise pour répondre à la demande

|

L’Interprofession des Œufs (CNPO) se mobilise pour faire face à la forte demande et appelle les consommateurs à ne pas stocker.  

La filière oeufs appellent les consommateurs à ne pas stocker
La filière oeufs appellent les consommateurs à ne pas stocker

La filière œufs doit faire face à la demande exceptionnelle des Français. Ces deux dernières semaines, les commandes de la distribution ont fait des bons allant jusqu’à + 60%. Si les magasins ont rapidement écoulés les stocks, créant des ruptures momentanées, la filière rassure : il ne s’agit pas d’un problème de pénurie car la production d’œufs est assurée au quotidien. La France met chaque année sur le marché plus de 14 millions d’unités. Tous les acteurs sont en ordre de marche, les élevages, les fabriques d’aliments, les centres d’emballage, les entreprises de transport, pour répondre aux besoins des consommateurs.

Rationalisation des activités

Pour relever ce défi et honorer les commandes de la distribution, les centres d’emballage ont rationnalisé leur activité pour se concentrer sur un nombre de références réduit. Les entreprises d’ovoproduit, dont l’activité est en forte baisse avec la fermeture de la restauration collective et commerciale, réorientent les œufs disponibles, vers la distribution.

Dans les jours à venir, la filière prévoir des commandes à la hausse de l’ordre de +20 à 25 %, mais indique qu’elle pourra les assurer si les consommateurs ne stockent pas déraisonnablement ces denrées. « Je tiens à saluer le dévouement de tous les professionnels qui, chaque jour, vont sur le terrain pour assurer la continuité des activités de notre filière. C’est grâce à eux que nous allons pouvoir continuer à fournir des œufs aux Français. Au-delà des mesures prises par chaque entreprise du secteur, nous en appelons à l’action des autorités. Il s’agit en particulier de faciliter leur réapprovisionnements en équipements de protection, leurs trajets ou encore la garde de leurs enfants afin qu’ils puissent accomplir leur mission au service de l’intérêt collectif dans les meilleures conditions possibles », confie Philippe Juven, président du CNPO

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message