[Coronavirus] Les drives les plus touchés par les ruptures de pâtes alimentaires

|

Retail explorer a analysé pour LSA l’évolution de l’offre et de la rupture des pâtes alimentaires sur les drives en France durant la semaine du 2 au 9 mars 2020. Celui de E.Leclerc est sans conteste le plus dévalisé par les clients !

L'enseigne Leclerc Drive, ici à Toulouse, accuse un taux de rupture de 16 % entre le 2 et le 9 mars 2020, selon Data Solutions.
L'enseigne Leclerc Drive, ici à Toulouse, accuse un taux de rupture de 16 % entre le 2 et le 9 mars 2020, selon Data Solutions.© dr

Y-a-t-il un effet coronavirus sur le comportement d’achat des clients ? A ceux qui en doutaient encore, la réponse est oui. Preuve en est avec les données de Retail Explorer (Data Solutions) qui a scruté pour LSA l’offre du rayon pâtes sur l’ensemble des achats en drive. Résultat : cette catégorie de produit a enregistré au niveau national une rupture de près de 21%, soit une hausse de 5,95 % durant la semaine du 2 au 9 mars ! A noter un record en Isère, le taux a atteint 50 % (soit +19 % sur cette période).

Les drives en première ligne, E.Leclerc en tête

Les drives constituent un circuit propice aux achats de stockage. Pas étonnant, donc, de voir ce circuit dévalisé par des clients soucieux d’accumuler des pâtes alors que le risque de passer en stade 3 pour le coronavirus est relayé depuis plusieurs jours.

Dans le détail, le drive de E.Leclerc est le plus touché par ce phénomène, accusant un taux de rupture de 16 % et une offre disponible en baisse de 24 %, et à l’inverse, « les enseignes avec les plus faibles progressions de rupture sont celles qui ont su augmenter leur assortiment », souligne Patrick Clément, directeur du développement de Data Solutions. Collect and Go, G20 et surtout Courses U peuvent ainsi se targuer de ne pas voir évoluer leur progression de rupture et leur assortiment sur cette période.

Détail de l'analyse de Retail Explorer (Data Solutions)

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter