[Coronavirus] Privatisation, livraison : les dispositifs de courses pour les clients âgés et fragiles se multiplient

|

Des initiatives ont vu le jour pour faciliter les courses des personnes âgées ou à risque, avec des créneaux réservés dans certains magasins ou des livraisons gratuites à domicile.

File d'attente aux caisses d'un hypermarché le 13 mars à 9h15
File d'attente aux caisses d'un hypermarché le 13 mars à 9h15

Plusieurs enseignes proposent d’aider les populations les plus fragiles et isolées face au coronavirus à faire leurs courses. Ces populations sont notamment les personnes âgées, mais aussi les individus immunodéprimés, diabétiques, les malades souffrant d’insuffisance respiratoire, etc. Des initiatives locales ont vu le jour, avec des plages horaires, le matin, réservées exclusivement à ces clients pour éviter la promiscuité avec d’autres personnes et limiter les risques de contamination. En Bretagne, le Carrefour Market de Lamballe (franchisé) est ainsi privatisé entre 7h45 et 8h30 pour les seniors de 70 ans et plus, depuis lundi 16 mars. "A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle" indique une affichette présente sur la porte d’entrée du magasin, et relayée sur les réseaux sociaux. Une démarche similaire est mise en place dans plusieurs Intermarché. Et pourrait, qui sait, faire tâche d’huile. L’Intermarché de Saint André De Corcy, dans l’Ain, est réservé aux séniors de 8h30 à 9h00. A Vesoul (Haute-Saône), un autre supermarché de l’enseigne a décidé d’ouvrir ses portes 30 minutes plus tôt, avec un créneau 8h-8h30 réservé aux personnes fragiles ou âgées, pour leur permettre de faire des courses dans un climat plus serein. Idem à Forcalquier (Alpes de Haute Provence), ou Issy les Moulineaux (Haut de Seine). Compte tenu des nouvelles mesures de confinement, qui nécessitent de présenter une attestation imprimée (ou écrite sur papier libre) pour se rendre dans les magasins, reste à savoir si des contrôles seront effectués (et avec quel degré de tolérance ?). En Belgique, cette initiative devient la norme dans tous les magasins Delhaize entre 8h et 9h, pour les personnes de 65 ans et plus qui disposeront d'un accès "exclusif" pendant cette plage horaire.

Des paniers de dépannage livrés gratuitement chez Franprix et Monoprix

A Paris et en région parisienne, Franprix et Monoprix, les deux enseignes du groupe Casino, ont mis en place un autre système depuis peu, avec la livraison à domicile de paniers de dépannage comportant des produits alimentaires et d’hygiène permettant de s’alimenter quelques jours. Ils sont livrés gratuitement à domicile via un appel sur un numéro vert, gratuit lui aussi (Franprix 0 805 620 370 et Monoprix 0 800 05 8000 ). "Des directeurs nous racontaient que des personnes âgées, des habitués, qui venaient parfois une, voire deux fois par jour depuis dix ans, avaient disparu des rayons ces derniers temps, par peur d'être contaminés par le virus", expliquait François Alarcon, directeur de la stratégie et de l'innovation de Franprix, dans les colonnes du journal le Parisien. Pas forcément utilisatrices d’internet, les personnes âgées ou celles qui préfèrent éviter le contact avec le public peuvent donc avoir accès à des paniers pour se ravitailler. Le premier comprend des produits alimentaires classiques (fruits et légumes, riz, pâtes, yaourts…) ainsi que quelques produits d’hygiène, pour un prix de 30 euros. Une version bio est disponible pour 40 euros. Ces paniers sont disponibles chez Franprix et Monoprix, cette dernière enseigne proposant même un troisième panier, à 45 euros, comportant une offre un plus pointue, notamment avec des produits Monoprix Gourmet. "C’est une solution de dépannage et de solidarité pour cette situation inédite. Les prix sont les mêmes qu’en magasin, et la livraison est gratuite. C’est un service que nous rendons sans gagner d’argent" précise une porte parole de l’enseigne. Ces paniers sont disponibles dans 250 magasins Monoprix et plus d’une centaine de Franprix.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter