[Coronavirus] Pernod Ricard prévoit une baisse de 20% de son résultat opérationnel courant

|

Le numéro 2 mondial des vins et spiritueux a revu à la baisse ses prévisions au regard de la situation à date de la pandémie du Covid-19. Alexandre Ricard, son PDG, rassure sur la capacité de rebond du groupe.

Alexandre Ricard, PDG du groupe Pernod Ricard, a revu à la baisse ses prévisions financières.
Alexandre Ricard, PDG du groupe Pernod Ricard, a revu à la baisse ses prévisions financières.© ©Créditphoto

Le 13 février dernier, Pernod Ricard a partagé ses premières hypothèses concernant l’épidémie de Covid-19. Depuis, la situation s’est aggravée et la pandémie affecte désormais l’Asie-Pacifique, l’Europe et plus récemment l’Amérique. Cette pandémie a des répercussions importantes sur l’activité de l’entreprise, assure-t-elle dans un communiqué de presse. Bien que son étendue et sa durée restent encore incertaines, Pernod-Ricard a mis à jour et partage aujourd’hui ses nouvelles hypothèses et les impacts financiers qui en résultent.

  • Chine: activité très limitée en février et mars; reprise lente de l’activité à partir d’avril
  • Travel Retail: déclin de l’activité de 80% entre février et fin juin

Autres marchés:

  • Off-trade, représentant  ¾ du chiffre d’affaires: environ10% de réduction du chiffre d’affaires de la mi-mars à la fin juin
  • On-trade, représentant ¼ du chiffre d’affaires: pas de ventes entre la mi-mars et la fin juin, les points de vente étant fermés ou n’effectuant pas de nouvelles commandes.

L'impact combiné entraîne une décroissance interne du résultat opérationnel courant (ROC) pour l'exercice 2019/20 d’environ 20%.

La déclaration d'Alexandre Ricard

« Notre modèle et notre stratégie d’entreprise sont résilients. Notre plan stratégique à trois ans Transform & Accelerate est un clair facteur de succès, comme en témoignent les résultats de l’exercice 2018/19 et ceux du premier semestre 2019/20. Il contribuera à soutenir l’activité tandis que nous traverserons la crise liée au Covid-19, déclare Alexandre Ricard, PDG de ce N°2 mondial des vins et spiritueux. L’environnement s'est très fortement dégradé en raison de l'épidémie de COVID-19. La reprise progressive en Chine, grâce à la mise en la place de mesures fortes, est encourageante. Bien que nous ne puissions pas prévoir la durée et l’étendue de l’impact, nous restons confiants dans notre stratégie. Notre priorité reste d’assurer la santé et la sécurité de nos collaborateurs et partenaires. Je voudrais saluer le comportement exemplaire de nos équipes dans cette période très difficile. Sur la base des nouvelles hypothèses de l’impact Covid-19, nous anticipons une décroissance interne du Résultat Opérationnel Courant d’environ -20% pour l’exercice 2019/20. Nous maintenons notre cap stratégique tout en déployant un plan d’action d’envergure pour réduire nos coûts. Grâce à nos fondamentaux solides reposant sur l’engagement des équipes et la qualité du portefeuille, je suis confiant dans la capacité de rebond et dans le potentiel de croissance de Pernod Ricard".

Rappelons que le groupe a pris part dans de nombreux pays aux efforts sanitaires pour lutter contre la pandémie, soit en faisant don de stocks d'alcool pur, soit en produisant directement des solutions hydroalcooliques, afin de pallier les pénuries actuelles. Donald Trump, président des Etats-Unis, a d'ailleurs salué publiquement l'initiative de Pernod Ricard qui, aux Etats-Unis, est autorisé à fabriquer du gel hydroalcoolique.

 

 

 

Rappelons que le groupe a pris part dans de nombreux pays aux efforts sanitaires pour lutter contre la pandémie, soit en faisant don de stocks d'alcool pur, soit en produisant directement des solutions hydroalcooliques, afin de pallier les pénuries actuelles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message