[Coronavirus] Shiseido met en place une hotline psychologique pour soutenir ses salariés

|

Shiseido a mis en place des mesures exceptionnelles pour ses salariés français. Elles comprennent le maintien des salaires et des augmentations, une plateforme d'entre-aide pour le soutien scolaire des enfants ou encore la mise en place d'une hotline psychologique.

Pour accompagner ses salariés, Shiseido a mis en place une hotline psychologique.
Pour accompagner ses salariés, Shiseido a mis en place une hotline psychologique. © Andriy Popov/123rf

Shiseido Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) dont le siège est basé à Paris, a pris des mesures exceptionnelles en faveur de ses 1565 salariés français afin de leur garantir leurs salaires et de les accompagner en cette période de confinement. « Nos collaborateurs sont ce que nous avons de plus précieux », rappelle Franck Marilly, président et CEO Global Fragrances et Shiseido EMEA. Le groupe japonais de cosmétiques a notamment mis en place une hotline psychologique. Shiseido a, pour cela, noué un partenariat avec le cabinet Axis Mundi qui rassemble des professionnels de santé au travail (psychologues, psychothérapeutes, coachs). Une plateforme téléphonique permet la mise en contact du salarié qui le désire avec un professionnel de l’accompagnement individuel.

Par ailleurs, Shiseido s'est engagé à maintenir l’équivalent du salaire de base de tous ses salariés, notamment ceux dont l’activité a été temporairement réduite ou suspendue comme les conseillères de beauté et les opérateurs des usines basées dans le Loiret. « Cette mesure durera jusqu’à ce que l’activité puisse reprendre (en accord avec les décisions gouvernementales et les conditions de sécurité) et pourra s’étendre au mois de mai 2020 si nécessaire. Le groupe continuera de suivre la situation au cours du mois de juin », précise Shiseido dans un communiqué de presse. Le groupe annonce aussi le maintien des augmentations annuelles qui avaient été annoncées aux salariés le mois dernier.

Shiseido incite aussi ses salariés à l'entre-aide notamment en ce qui concerne le soutien scolaire des enfants. Ainsi, depuis début avril, « chaque salarié peut dégager jusqu’à 3 heures par semaine sur son temps de travail pour aider les enfants des salariés Shiseido dans leurs devoirs et assimilation des cours. Sur la base du volontariat, une plateforme a été mise en place. Les cours sont donnés par vidéo ou par courriel aux enfants ayant besoin d’un accompagnement en dehors de celui de la cellule familiale sur une ou plusieurs matières », explique Shiseido. Et Franck Marilly de conclure : «j’espère que nous pourrons reprendre notre activité rapidement. Dans l’attente, nous sommes une famille et nous devons nous montrer solidaires quoi qu’il arrive. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message