[Coronavirus] Unilever dédie 100 millions d'euros à la lutte contre la pandémie

|

Unilever annonce un vaste plan mondial pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Le groupe va contribuer à hauteur de 100 millions d'euros par des dons de savon, de produits désinfectants et de nourriture.

Unilever dévoile un plan de solidarité pour aider à la lutte contre la pandémie de coronavirus.
Unilever dévoile un plan de solidarité pour aider à la lutte contre la pandémie de coronavirus.© Unilever

Après L'Oréal, c'est au tour d'Unilever de présenter son plan de solidarité. Afin de participer à la lutte contre la pandémie de coronavirus, le groupe anglo-néerlandais va contribuer à hauteur de 100 millions d'euros. Au moins la moitié de cette somme est consacrée à des dons de savons et produits désinfectants (dont gels hydroalcooliques) via la plateforme d'action COVID du Forum économique mondial, qui soutient les organisations et agences de santé mondiales dans leur réponse à l'urgence. Le reste de la somme est consacrée à des dons de produits, des partenariats et des programmes d'éducation au lavage des mains, mis en œuvre par les autorités sanitaires nationales et des ONG, pour soutenir les communautés locales les plus démunies. « Nous espérons que notre don de 100 millions d'euros de savon, d'assainisseur, d'eau de javel et de nourriture contribuera de manière significative à la protection de la vie des gens, et qu'en aidant à préserver les revenus et les emplois de nos travailleurs, nous apporterons une un peu de sérénité en ces temps incertains. La solidité de notre trésorerie et de notre bilan fait que nous pouvons, et devons, apporter ce soutien supplémentaire », a déclaré Alain Jope, pdg d'Unilever.En France, Unilever a démarré des dons de gels hydroalcooliques, produits d’hygiène, d’entretien (Dove, Lifebuoy, Domestos, Cif,) et de produits alimentaires (dont thé Lipton et soupes et produits Knorr et Foodsolution), pour aider les personnels soignants, via l’APHP et les centres hospitaliers proches de ses cinq usines françaises, à hauteur de plus de 200 000 produits.

A côté de ces dons, Unilever va également apporté son aide à ses fournisseurs les plus fragiles. Cela passe par le paiement anticipé pour les petits et moyens fournisseurs les plus vulnérables, afin de les aider à obtenir des liquidités financières. Unilever va aussi proposer des facilités de trésorerie pour les petits clients dont l'activité repose sur Unilever, afin de les aider à gérer et à protéger leurs emplois.

Unilever veut aussi protéger ses salariés contre les baisses de salaire soudaines, dues à la perturbation du marché pendant une période pouvant aller jusqu'à trois mois. « Nous préserverons nos employés, entrepreneurs et personnes qui travaillent sur nos sites, à temps plein ou à temps partiel. Cela s'appliquera aux travailleurs qui ne sont pas déjà couverts par les régimes publics ou par leur employeur direct », annonce le groupe dans un communiqué de presse.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message