Costco annonce 15 implantations en France d’ici une dizaine d’années

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C’est au stand de Mall & Market dans le cadre du Mapic qui se déroule en ce moment à Cannes, le cabinet expert en immobilier commercial qu’il a choisi comme partenaire d’implantation hexagonale, que Gary Swindells, président de Costco France a dévoilé ses projets.  

De Gauche à droite:Gary Swindells, président France de Costco Bertrand Boullé, président fondateur de Mall & Market Nicholas Deeks, directeur international de l'immobilier de Costco Bertrand Marguerie , directeur général de Mall & Market
De Gauche à droite:Gary Swindells, président France de Costco Bertrand Boullé, président fondateur de Mall & Market Nicholas Deeks, directeur international de l'immobilier de Costco Bertrand Marguerie , directeur général de Mall & Market © cotsco

«En comptant 4 ou 5 implantations autour de Paris, plus une ou deux dans les grandes villes de France, nous devrions atteindre la quinzaine de magasins dans une dizaine d’années » a révélé Gary Swindells, président de Costco France lors du Mapic, le salon des professionnels de l’implantation commerciale, qui se déroule cette semaine, du 13 au 15 novembre au Palais des Festivals de Cannes. Et ceci dans le stand de Mall & Market, le cabinet expert en immobilier commercial qui sera son partenaire d’implantation dans l’Hexagone.

Le premier Costco français à Villebon-sur-Yvette dans l’Essonne

Le projet dont on a le plus parlé, et pour lequel Mall & Market avait déjà été mandaté, est celui de Bussy-Saint-Georges (77) où la Compagnie de Phalsbourg devait installer Costco Wholesale sur 13 750 m² au cœur des quelque 32 000 m² de l’ensemble Red Line en prise directe sur l’A4. Mais le dossier accepté en CDAC a été retoqué en CNAC. Retour à la case départ, donc. Du coup, le premier Costco français pourrait être celui du projet du Parc de l’Atlantique à l’initiative du promoteur l’Art de Construire à Villebon-sur-Yvette (91) d’ici au printemps 2015. L’enseigne y occuperait 13 550 m² au sein de ce parc d’activités tertiaires et commerciales de plus de 100 000 m².

Gammes hyper courtes

«On nous compare aux hypers, pour la taille ; aux discounters pour le prix, nous ne sommes rien de tout ça, lance le Canadien Gary Swindells. Notre concept est très différent de ce qui existe en France. On pourrait le résumer par ‘‘la plus haute qualité au meilleur prix’’ ». Et de plaisanter «Carrefour a davantage de références en yaourts, que nous n’en avons pour l’ensemble de nos produits réfrigérés ». Pour illustrer le principe numéro un de Costco : grande largeur en catégories, mais gamme hyper courte pour chaque catégorie. «Chez nous vous trouverez quatre vélos : deux pour enfants, un pour femme, un pour homme ». Un hyper de 13 à 14 000 m² comptant de l’ordre de 100 000 références, un Costco de même taille en propose 4 000 seulement.

La carte du Club Entrepôt

Avec une taille moyenne de 13 750 m² sur des emprises de 4 à 5 hectares pour quelque 800 places de stationnement, un Costco répartit sa clientèle entre deux catégories à quasi égalité : les particuliers et les PME, PMI, collectivités, hôpitaux, détaillants etc. Cash & Carry ? Non ! Club Entrepôt exigeant une carte de membre. Il en existe de deux sortes aux Etats-Unis et au Canada, une à 55 dollars (dont l’équivalente serait d’abord développée en France) ; et une autre à 110 dollars proposant ristournes supplémentaires et services en plus.

Chasse au trésor et effet waouh

Un magasin réalise en moyenne quelque 158 millions de dollars de chiffre d’affaires par an. Chiffre quasi extrapolable (150 millions) en France estime le président. Sur les 4 000 références, 3 500 sont fixes, mais 500 constituent des «chasses au trésor », selon le mot de Gary Swindells, écoulant aussi bien le piano à queue que le scooter en quantités limitées. L’assortiment se réparti à égalité entre alimentaire et non alimentaire. L’équipement de la maison, de la personne, électroménager, jardinage ou accessoires automobiles entrant dans cette seconde moitié. «Grandes marques et effet waouh ne sont pas exclus, clame le président pour la France. Nous avons même vendu des bagues à diamant à 250 000 dollars ! ».

Créateur et promoteur d’emplois

Mais Costco ne pourrait-il pas apparaître comme un « grand méchant américain » dans le climat crispé de notre économie en débarquant en France ? «Chaque magasin crée 250 à 300 emplois, rétorque Gary Swindells. De plus nous sommes des promoteurs d’ascension professionnelle puisque 95% de nos directeurs au Canada ont démarré leur carrière dans des métiers de base. Enfin notre turn-over est des plus limités : 10% en première année, moins de 6% l’année suivante ».

Plus de 634 magasins au monde

Avec 102,7 milliards de dollars en 2012, Costco se revendique 5e plus grand détaillant au monde. L’enseigne compte environ 634 magasins au monde dans 9 pays, dont 460 aux Etats-Unis, 85 au Canada, 25 au Royaume-Uni les autres au Japon, en Corée, à Taiwan, en Australie, au Mexique. Outre la France, l’Espagne et peut-être l’Allemagne sont en ligne de mire du géant américain.

Daniel Bicard au Mapic

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA