Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Côtes du Rhône : les bars à vins en raffolent !

PUBLI-RÉDACTIONNEL A Paris ou en province, c’est LA nouvelle tendance. On s’y presse, on s’y amuse, et on y passe un bon moment : les bars à vins. Pourquoi un tel succès ?

De beaux jours à venir

En 2012, ils étaient déjà plus de 1000 sur l’ensemble du territoire français à proposer aux amateurs de vin un espace convivial où se retrouver le soir venu. Leur affluence ne cesse de croître, incitant de plus en plus d’entrepreneurs à se lancer et à ouvrir leur propre boutique spécialisée.

La tendance des bars à vins ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin, comme en témoigne l’avis optimiste de 57%* des gérants de ces lieux un peu particuliers, qui considèrent que ce nouveau mode de consommation du vin va poursuivre sa progression. Cette confiance en l’avenir prouve bien l’émergence d’une nouvelle tendance. Comment l’expliquer ?

Plaisir, convivialité et partage

Dans un contexte de crise, n’a-t-on pas encore plus envie de se détendre et de prendre du plaisir ? Si le pouvoir d’achat pâtit de la morosité, le pouvoir de rêver se doit de rester intact. Après une longue journée de travail, le besoin de recharger les batteries se fait sentir. Chez soi, avec des amis, au cinéma… chacun ses habitudes. Dont celle de se retrouver pour boire un verre et faire de nouvelles découvertes dans un bar qui propose un choix réfléchi et varié.

La clientèle des bars à vins n’est pas à la recherche d’expertise. Lorsque le consommateur met le pied dans un bar à vins, il a trois motivations : fréquenter un lieu convivial, déguster des vins de qualité et découvrir des nouveautés.*

Loin du poncif de l’homme d’une cinquantaine d’année, un peu snob, qui prend un air sérieux en plongeant son nez dans le verre avant de le humer bruyamment, ces bars ont une clientèle type mixte d’actifs de 30 à 45 ans, dont 25% sont des néophytes* !

Quels vins pour ces consommateurs relativement jeunes, dont le profil se féminise et ne dépense en moyenne que 23€* dans la soirée ?

Côtes du Rhône : star des bars à vins

La Vallée du Rhône, dont les vins sont présents sur 66% des cartes, est la région la plus représentée dans les bars à vins*. Comment expliquer ce succès ? La raison en est simple : le bar à vins attire car il est un lieu de convivialité et de découverte, qui se fait sous le signe de la qualité des vins. Il attire ceux qui cherchent un produit de plaisir, et qui remettent celui-ci au centre de la vie. Autant de caractéristiques qui siéent parfaitement à la personnalité des vins des Côtes du Rhône !

Les bars à vins attirent les hédonistes. Les hédonistes ? Ces amoureux de la nouveauté toujours prêts pour l’expérience des sens, qu’ils gardent d’ailleurs en éveil. Ceux pour qui le vin n’est pas une discipline de plus dans laquelle des normes et des codes les cerneront à nouveau. Ceux qui veulent s’approprier le vin mais surtout le partager, comme le vigneron partage sa passion, son savoir-faire et son amour de la terre.

Le bar à vins attire donc ceux qui vivent selon la même philosophie que les vignerons des Côtes du Rhône, qui produisent des vins de qualité, qui cristallisent dans un verre le plaisir, l’accessibilité et la convivialité. Des vins qui ont le goût du raisin bien sûr, mais plus encore, qui sont au goût de la vie.

Côtes du Rhône. Au goût de la vie.

* Etude InterLoire-Ipsos 2012


Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message