Coup de cœur : Le camembert « moche » ne se cache plus

|
3 000 camemberts dits « abîmés » rejoignent les rayons de Carrefour chaque semaine.
3 000 camemberts dits « abîmés » rejoignent les rayons de Carrefour chaque semaine.

La fromagerie Gillot se fait ambassadrice de la lutte antigaspillage. En novembre 2014, le directeur de la fromagerie entend parler de Nicolas Chabanne, le fondateur du collectif Les Gueules cassées, qui promeut la commercialisation de produits dits abîmés pour éviter le gaspil­lage alimentaire. Immédiatement, la fromagerie est intéressée pour vendre, via Les Gueules cassées, les camemberts non conformes au cahier des charges de l’AOP en raison d’un défaut de forme ou de poids. « Chez nous, environ 10% de la production de camemberts sont “abîmés”. Soit on les revend à des industriels qui les utilisent en tant qu’ingrédients, soit on les commercialise, à un prix plus faible, en GMS, dans un packaging moins prestigieux et sans mention AOP », expli­que Émilie Fléchard, directrice adjointe de la fromagerie. Si la marque affirme ne jamais jeter de produits, ce partenariat lui permet de valoriser ainsi son image.

« Cause commune »

En février 2015, Gillot se rappro­che donc de Carrefour pour proposer le concept. « Ils ont été séduits et les premiers produits sont arrivés en mai 2015 dans leurs linéaires. Ça n’est plus un simple rapport distributeur-­fournisseur, mais une vraie association pour une cause commu­ne », ajoute-t-elle.

Et chaque semaine, 3 000 camemberts Gillot partent dans les rayons de Carrefour avec le packaging des Gueules cassées. Si la fromagerie indique être très satisfaite de cette démarche, elle stipule cependant que la prise de conscience dans les mentalités des consommateurs prend du temps. 

Gillot

  • 1912 : création de l’entreprise Gillot
  • 26 M€ de CA en 2014
  • 50% des volumes sont des camemberts AOP

Source : Fromagerie Gillot

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2380

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous