Coup de froid sur la fréquentation des magasins

|
© Pascal Guittet
© Pascal Guittet

Les achats de Noël devaient culminer ce week-end mais les intempéries et les consignes de prudence pour les automobilistes ont affecté de nombreux magasins, tandis que l'interdiction de circulation des poids-lourds posait des problèmes d'approvisionnement, selon des commerçants. "L'impact est assez négatif, parce que les clients ne viennent pas jusqu'à nous", a indiqué à l'AFP Gérard Atlan, président du Conseil du commerce de France, qui regroupe 40 organisations professionnelles, représentant 120 fédérations du commerce. "On a de grosses difficultés de circulation pour nos clients, et aussi d'approvisionnement de marchandises", a-t-il ajouté. Il espère toutefois que les quelques jours qui restent avant Noël permettent d'"amoindrir les pertes de chiffres d'affaires constatées ce week-end", sans pouvoir les chiffrer. Les centres commerciaux non joignables en transport en commun sont ceux qui ont le plus souffert. Au Printemps Haussmann à Paris, après un samedi "exceptionnel", la fréquentation a pâti des intempéries dimanche matin, affectant le chiffre d’affaires.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres