Coupe du monde de Football 2014 : quel impact réel pour le marché des téléviseurs en France ?

|

La Coupe du monde de Football est sans aucun doute le seul évènement sportif à avoir un impact sur le marché des biens techniques, et principalement sur celui des téléviseurs. Cependant, les achats additionnels liés à cet évènement sont finalement marginaux puisque l’institut GfK les estime entre 1 et 2% de plus sur l’année de l’évènement, soit tous les 4 ans

GFK chiffre l'effet Mondial à 1 voire 2 % de croissance en plus sur les TV...
GFK chiffre l'effet Mondial à 1 voire 2 % de croissance en plus sur les TV...

Il n’en demeure pas moins une période cruciale pour les fabricants et distributeurs qui doivent gérer des achats anticipés pour la période, ainsi qu’une théâtralisation de l’évènement pour d’abord faire monter le consommateur en gamme, et gagner des parts de marchés sur une période de l’année bien plus forte qu’à l’accoutumée.
Le marché des téléviseurs retrouve une croissance à deux chiffres sur le mois de mai. Après plus de deux années de baisse continue (suite à l’équipement en écrans plats et le passage au tout numérique, le marché retrouve une taille conforme de consommation), la Coupe du monde 2014 apporte sans aucun doute une nouvelle bulle d’oxygène à l’ensemble du secteur. Avec une croissance de 25% des volumes et 29% de son chiffre d’affaires*,  le mois de Mai sera une période exceptionnelle pour l’année 2014. « C’est un phénomène que l’on constate tous les 4 ans. Mais cette année, c’est plus symbolique car renouer avec une croissance à deux chiffres sur un marché qui baisse depuis deux ans, cela redonne quelques couleurs aux fabricants et distributeurs » souligne Michael MATHIEU, directeur de clientèle chez GfK Consumer Choices France.
C’est une croissance certes éphémère mais qui en fait de facto une période particulièrement importante pour les différents acteurs. D’abord, la saisonnalité des ventes est bien plus forte sur les mois de mai et juin sur une année de Coupe du monde. « Sur le mois de mai, cela peut aller jusqu’à 35% de ventes supplémentaires. La tendance se lisse un peu plus sur Juin puisque l’évènement démarre en milieu de mois, mais nous avons constaté par le passé quelques regains d’activité dans les pays où les équipes nationales dépassaient les quarts de finale » ajoute François KLIPFEL, Directeur Général adjoint de GfK Consumer Choices France
Ensuite, c’est aussi une opportunité unique de faire monter en gamme le consommateur. Nouveautés, innovations et promotions sont alors trois piliers de succès. Les deux premiers relèvent des industriels essentiellement. La nouvelle gamme arrive un peu plus tôt dans l’année. L’innovation est bien entendu mise en avant. Elle s’appuie cette année sur les grandes tailles d’écran et l’Ultra Haute Définition (dite également 4K). Sur ce seul mois de Mai, la taille moyenne achetée dépasse les 36 pouces (+1,5 pouce vs 2013, soit plus de 92cm de diagonale). La 4K décolle puisqu’il s’est vendu autant de téléviseurs 4K sur ce mois de Mai que sur l’année 2013, soit environ 10 000 pièces, ce qui vient renforcer l’objectif des 200 000 pièces prévu par GfK d’ici la fin de l’année sur cette technologie.
Le prix de vente moyen d’un téléviseur est donc en augmentation de +3% sur ce début de Coupe du monde avec en moyenne 400€ TTC dépensés sur ce mois de mai.


« Enfin, distributeurs et fabricants ont conjugué leurs efforts puisque sur l’ensemble des catalogues promotionnels, pas moins de 7 téléviseurs étaient mis en avant sur chaque catalogue soit une augmentation de plus de 35% par rapport à ce début d’année 2014» ajoute Otmane BENAIFA, Directeur Commercial IFR/GfK.
Fabricants et distributeurs ont donc appréhendé au mieux cette période atypique sur la marché des téléviseurs qui, souhaitons-le, sera une période de référence pour la seconde partie de l’année sur le marché des écrans. 2,3 millions de téléviseurs se sont écoulés depuis le début de l’année dont 530 000 sur le seul mois de mai 2014.

Finalement, ce premier semestre 2014 s’annonce un peu meilleur  que prévu et pas moins de 5,3 millions de téléviseurs devraient se vendre sur cette année 2014 en France. A voir si les performances de notre équipe nationale peuvent apporter un petit coup pouce sur les ventes du mois de juin, et si la montée en gamme proposée peut convaincre le consommateur sur la deuxième partie de l’année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message