Coups de cœur

M.-Chr. Gabillaud Wolf (jury), J.-Claude Delmas, dir. ressources France, Zoberi Dansour, pdt dir. de la promotion de la diversité et de la solidarité groupe Casino, R. Mauro, dir. de la strat. et des rel. institutionnelles Samsung, J.-Cl. Bou, pdt Zup
de Co, F. Catel, dir. eng. sociétal Samsung et F. Benthanane, fond.-dir. Zup de Co
M.-Chr. Gabillaud Wolf (jury), J.-Claude Delmas, dir. ressources France, Zoberi Dansour, pdt dir. de la promotion de la diversité et de la solidarité groupe Casino, R. Mauro, dir. de la strat. et des rel. institutionnelles Samsung, J.-Cl. Bou, pdt Zup de Co, F. Catel, dir. eng. sociétal Samsung et F. Benthanane, fond.-dir. Zup de Co

Distributeur : Casino s’attaque au délit de faciès

Le distributeur stéphanois avait déjà sensibilisé ses équipes à plusieurs critères de discrimination (âge, handicap etc.). Son management de la diversité, qui existe depuis vingt-deux ans, s’est étoffé en 2013. Le groupe a en effet mis en place un programme pour lutter contre les discriminations liées aux apparences physiques. Les premiers groupes de travail sont initiés à cette date. L’année suivante, la démarche est déployée auprès des managers. En parallèle, le groupe mène une étude en interne auprès de 800 collaborateurs : 85% d’entre eux estiment que l’apparence physique peut avoir son importance dans le recrutement au sein du groupe ! Pour mettre à mal cette idée, les équipes de Casino ont rédigé un guide managérial et ont organisé plusieurs ateliers, en partenariat avec l’Association française des managers de la diversité (AFMD), afin d’aborder ce thème parfois tabou. Au total, plus de 5 000 responsables ont été sensibilisés à cette démarche peu commune dans la grande distribution. 

Industriel : Samsung ouvre son campus solidaire

Le coréen spécialisé dans les smartphones a créé, il y a deux ans, un campus solidaire. Le principe : l’école accueille des jeunes sans bac et propose une formation gratuite pendant deux ans pour les orienter vers les métiers du numérique. Dans le détail, le campus, situé en Ile-de-France, dispense des formations pour coder, développer des applications mobiles etc. Le campus s’est associé avec deux écoles bien connues dans le milieu : Epitech et Zup de Co. La première adapte son apprentissage afin de favoriser l’adaptation des futurs étudiants en entreprise et développe la notion de projet. La seconde assure le recrutement et le suivi des étudiants du campus Samsung. L’école a accueilli à la rentrée sa deuxième promotion qui compte 50 jeunes. À la façon de l’École 42 de xavier Niel ou encore de LDLC qui vient d’ouvrir son école à Lyon, cet établissement est un moyen de pallier le manque de formations pour ces professions du numérique en plein boum. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2383

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous