[Covid-19] Découvrez la liste officielle des magasins autorisés à ouvrir parue au Journal Officiel

Le Ministère des Solidarités et de la Santé officialise dans son décret du 29 octobre 2020 la liste des 41 secteurs d’activités du commerce autorisés à recevoir du public. Et y ajoute les magasins « développant des activités de livraison et de retrait de commandes ». Ce qui élargit les activités au « click-and-collect » pour les enseignes hors-liste.

Hypermarchés, supermarchés, supérettes, sont, comme lors du premier confinement, en tête de liste des magasins de première nécessité autorisés à ouvrir. De même que les magasins spécialisés dans le commerces de détail de produits surgelés, fruits et légumes, viandes et produits à base de viande, poissons, crustacés et mollusques, pain, pâtisserie et confiserie, boissons.
Hypermarchés, supermarchés, supérettes, sont, comme lors du premier confinement, en tête de liste des magasins de première nécessité autorisés à ouvrir. De même que les magasins spécialisés dans le commerces de détail de produits surgelés, fruits et légumes, viandes et produits à base de viande, poissons, crustacés et mollusques, pain, pâtisserie et confiserie, boissons.© David Bilowus

Par décret (numéro 2020-1310) du 29 octobre 2020, publié au Journal Officiel de la République Française, le Ministère des Solidarités et de la Santé donne la liste des secteurs d’activités dont les magasins de vente peuvent accueillir du public. Ceci dans l’article 37 du chapitre 3 (Commerces, restaurants, débits de boisson et hébergements) de cette publication prescrivant « les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ». Vous trouverez plus bas la liste exhaustive dont LSA a seulement hiérarchisé l’ordre en commençant par les magasins les plus significatifs de la Grande Consommation.

LE CLICK-AND-COLLET AUTORISÉ

Par ailleurs, l’article spécifie que peuvent encore recevoir du public les magasins développant des activités de livraison et de retrait de commandes. Point très important puisqu’il entérine et autorise la pratique du « click-and-collect » pour tous les autres secteurs d’activités non inclus dans la susdite liste positive et qu'il ne semble pas le cantonner à l'extérieur des magasins, comme c'était le cas lors du premier confinement ce printemps. A noter que les commerces de bouche sur les marchés forains sont également autorisés.

LES CENTRES COMMERCIAUX RÉDUITS AUX COMMERCES AUTORISÉS

Le point II de l’article 37 concerne les centres commerciaux. Ils « ne peuvent accueillir du public que pour les activités mentionnées au I (cf. liste ci-dessous). Ils ne peuvent accueillir un nombre de personnes supérieur à celui permettant de réserver à chacune une surface de 4 m2. En outre, lorsque les circonstances locales l’exigent, le préfet de département peut limiter le nombre maximum de personnes pouvant être accueillies dans ces établissements ».

Liste des 41 catégories de points de vente autorisées à ouvrir

  • Hypermarchés
  • Supermarchés
  • Supérettes
  • Commerce de détail de produits surgelés
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • Commerce d’alimentation générale
  • Commerces de détail d’optique
  • Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route
  • Magasins multi-commerces
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé; –
  • Commerces de graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé;
  • Commerce d’équipements automobiles
  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires (sous réserve, lorsqu’ils sont installés sur un marché, des dispositions de l’article 38)
  • Commerce de gros.
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques
  • Réparation d’équipements de communication;
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé;
  • Location et location-bail de véhicules automobiles
  • Location et location-bail d’autres machines, équipements et biens
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Blanchisserie-teinturerie de gros
  • Blanchisserie-teinturerie de détail
  • Activités financières et d’assurance

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message