[Covid-19] Une mairie autorise l'ouverture de tous ses magasins de centre-ville!

|

A Migennes, dans l'Yonne, le maire vient de publier un arrêté autorisant l'ouverture de tous les magasins non-alimentaire de son centre-ville.  

Une rupture de l'égalité de traitement?
Une rupture de l'égalité de traitement?

Après La Fnac qui ne ferme pas ses magasins, voici un maire qui se refuse à voir ses magasins de centre-ville baisser le rideau. La raison invoquée: une rupture de l'égalité de traitement entre les supers et hypermarchés et le petit commerce de centre-ville. Le débat ne fait que commencer...  Sauf que cet arrêté serait illégal selon la Préfecture de l'Yonne. 

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations