« Créer une formation de second de boucherie »

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LSA - Quelle est la genèse de cette nouvelle formation ?

V. B. - L'Afpa a pour rôle d'analyser les besoins en formation. Le distributeur Codifrance (Colruyt) nous a fait part de la nécessité de créer une formation de second de boucherie, qui permet de devenir à terme chef de rayon et pas seulement boucher. Nous avons donc couplé la formation aboutissant au Certificat de qualification professionnelle (CQP) de boucher, dispensée par l'organisme IFCDis, avec la formation Afpa de responsable de rayon. À cela nous avons ajouté des modules de cuisine, car l'enseigne souhaite que son personnel puisse délivrer des conseils de préparation et de cuisson à ses clients. Le tout représente 686 heures de formation ventilées sur dix-huit mois.

LSA - À qui ce module s'adresse-t-il ?

V. B. - Pôle emploi nous a aidés à sélectionner dix personnes actuellement en formation depuis mars 2013. Nous avons des jeunes, des licenciés économiques en cours de reconversion. Ils ont été embauchés par Codifrance, qui rembourse les frais annexes de cette formation en alternance. Le Forco, OPCA du commerce et de la distribution, finance les heures de formation. À terme, l'idée est de la développer pour d'autres distributeurs. Boucher est un métier en tension, notre formation répond à ce besoin de professionnalisation pour les rayons « coupe ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2297

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA