Trophées 2014 de l'innovation

Qui sont les champions de l'innovation en 2014 ? Retrouvez tous les gagnants des Trophées LSA 2014 de l'innovation, catégorie par catégorie : Alimentaire, Non alimentaire, Métiers et Personnalités de l'année. Découvrez également le meilleur de la soirée de remise de prix qui s'est tenue le 17 décembre 2014 Salle Wagram à Paris.

Crémerie Ultrafrais : St Hubert s’attaque à l’univers des tartines sucrées

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Un nouveau segment a été créé sur les margarines par St Hubert en 2011, avec un produit aux cinq céréales, les Saveurs. Un pôle dopé par cette référence aux pépites de chocolat.

Margarine aux Pépites de Chocolat St Hubert

Le leader des matières grasses végétales veut dynamiser le marché des margarines et endosse pour ce faire le rôle d’innovateur. St Hubert a ainsi créé un segment, les Saveurs, en 2011, avec St Hubert 5 Céréales. « L’idée est partie d’une attente des consommateurs pour les tartines du petit déjeuner. Mais le concept devait allier plaisir et nutrition», confie François Graffan, directeur marketing de St Hubert.

Et forte du succès de ce produit, la marque a continué son virage, via le lancement, en mars 2014, de St Hubert Pépites chocolat, avec 60% de cacao. La recette est naturellement riche en vitamine E anti-oxydante, avec seulement 39% de matières grasses. Par ailleurs, la teneur en sucre est réduite, le produit est cinq fois moins sucré que la moyenne des pâtes à tartiner chocolatnoisette.

Deux tartines de St Hubert Pépites chocolat apportent 14% des besoins énergétiques journaliers. « À la base, les consommateurs de margarine sont davantage des ménages de 40 ans et plus. Avec ce type de produits, nous espérons rajeunir notre cible et toucher des familles avec enfants, qui représentent 33% des foyers français », explique François Graffan. Un potentiel confortable qu’il serait bon de capter ! Si la marque n’était, jusqu’alors, pas du tout présente sur l’univers sucré, elle souhaite ainsi faire une arrivée massive sur les tables du petit déjeuner et du goûter.

LES PLUS

  • Un produit qui peut séduire les familles avec enfants, représentant 33% des ménages français
  • Riche en vitamine E antioxydante, avec 39% de taux de matières grasses, le produit est cinq fois moins sucré que les pâtes à tartiner
  • Deux tartines représentent 14% des apports énergétiques journaliers

Un vrai succès

Cette innovation, qui ne concerne que le marché français, a nécessité un investissement industriel. Une ligne de production a dû être installée sur le site de fabrication du groupe, situé à Ludres (Meurthe-et-Moselle). « Nous avons également capitalisé sur notre savoir-faire acquis avec la production de St Hubert 5 Céréales », ajoute François Graffan. Et le lancement de St Hubert Pépites chocolat est un réel succès.

Six mois après sa mise en rayons, il est déjà leader du pôle les Saveurs et capitalise 1,3% de part de marché en valeur, contre 0,3% pour Primevère au miel (CAD à mi-septembre 2014, selon Iri), lancé il y a un an. Et St Hubert ne s’arrête pas là. Depuis début décembre, une nouvelle référence Saveur a fait son arrivée en linéaires, avec un St Hubert Très chocolat : margarine chocolat et pépites.

Si la marque est en train de venir marcher sur les plates-bandes des pâtes à tartiner, ces produits Saveurs pourraient être une bonne alternative. Il ne reste plus qu’à activer, dans la durée, ce nouveau pôle.

St Hubert Pépites chocolat vient dynamiser le pôle les Saveurs, et nous espérons ainsi séduire un public plus jeune.

François Graffan, directeur marketing de St Hubert

Lancement : Mars 2014

PVI : 2,10 €

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA