Croissance contrastée au premier semestre pour L’Oréal

|

RÉSULTAT Les divisions Luxe et Cosmétique active affichent une bonne progression. La filiale Produits grand public est pénalisée par le ralentissement du marché international.

Jean-Paul Agon, Pdg de L'Oréal.
Jean-Paul Agon, Pdg de L'Oréal.

Au premier semestre 2014, L’Oréal a réalisé un chiffre d’affaires de 11,17 milliards d'euros, en évolution de -1,5% à données publiées. Toutefois, à données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, les recettes sont en hausse de 3,8% par rapport à la même périodede l'exercice précédent. "La rentabilité d’exploitation au premier semestre connaît à nouveau une belle progression, à 18,2% du chiffre d’affaires", a déclaré Jean-Paul Agon, Pdg de L’Oréal.

La croissance est tirée par les divisions Luxe et Cosmétique active, respectivement +7,5% et +7,4% à données comparables. "La division des produits professionnels confirme son amélioration progressive à travers l’ensemble de ses marques. La croissance de la division des Produits grand public est, quant à elle, pénalisée par un marché américain atone et un certain ralentissement dans les Nouveaux Marchés, mais se montre solide en Europe de l’Ouest", a précisé Jean-Paul Agon.

La division des Produits grand public affiche, en effet, une croissance de 2,0% à données comparables et une baisse de 4,2% à données publiées. Cette année encore, Jean-Paul Agon reste ambitieux: "dans un environnement économique et monétaire incertain, nous sommes confiants dans la capacité du Groupe à surperformer de nouveau le marché en 2014 et à réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires à données comparables, d’amélioration de la rentabilité, et de progression du bénéfice net par action."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message