Croissance des PGC : proximité et drive se taillent la part du lion

|

Selon Nielsen, les trois quarts de la progression des ventes de produits de grande consommation sont dus aux enseignes de proximité  et au drive. Deux circuits aussi petits que dynamiques.

Avec 7% des ventes seulement, le circuit de proximité, très dynamique, représente un tiers de la croissance des ventes depuis un an
Avec 7% des ventes seulement, le circuit de proximité, très dynamique, représente un tiers de la croissance des ventes depuis un an© CASINO

Les hypers et supermarchés ont beau peser 78% du chiffre d’affaires de la grande distribution selon Nielsen, ils ne sont plus la locomotive de la progression des ventes des PGC-FLS, qui a atteint 1,1% en juin (sur un an). Ce sont en effet le drive et la proximité "qui ont pris le relais, sous l’effet de l’augmentation massive du nombre de points de vente" souligne le panéliste. Le drive, qui continue de connaître un développement soutenu, s’est bien installé dans le paysage commercial.

Et c’est au tour de la proximité de monter en puissance, avec de nombreux basculements d’enseigne et créations de surfaces en la matière. "Le renouveau de ce format est indéniable, avec à date, 7% du chiffre d’affaires du PGC-FLS réalisé dans ce circuit  et un véritable dynamisme avec une progression annuelle de +6,3%"  souligne Vincent Cornu, directeur distribution chez Nielsen France. La proximité contribue ainsi pour 33% à la croissance des ventes des PGC-FLS enregistrée depuis un an, alors que le drive en représente 41%.

 

Le drive et la proximité : petits, mais costauds

Contribution à la croissance des PGC-FLS des différents circuits

 

Du côté des enseignes, la ruée vers la proximité est perceptible au vu des rénovations entreprises. La progression du chiffre d’affaires de ce circuit est entièrement imputable aux mouvements du parc selon Nielsen. Et ils sont nombreux : Casino est en train de refondre tout le parc de Franprix, transforme ses Leader price en Leader price Express alors que Carrefour a racheté Dia pour faire basculer le réseau sous enseigne Carrefour market, city et contact. Et même chez les indépendants, l’accent est mis sur Intermarché Express, ou U Express.

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter