Croissance et pouvoir d'achat en plus forte hausse que prévu

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'économie française a enregistré une croissance de 0,7% au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre, une estimation légèrement revue à la hausse puisque l'estimation initiale était de +0,6%, a annoncé vendredi l'institut statistique Insee. Le précédent chiffre, publié mi-août, était déjà un peu supérieur aux attentes des instituts de conjoncture. Dans le même temps, au deuxième trimestre, le principal partenaire de la France, l'Allemagne, a défié toutes les prévisions en affichant une croissance extraordinaire de 2,2%. Par ailleurs, le pouvoir d'achat des ménages a nettement rebondi au printemps de 0,6%, après une progression très modérée de 0,1% au premier trimestre. Le revenu disponible brut des ménages a en effet accéléré (+0,9%) grâce en partie à un petit sursaut du marché de l'emploi et des prestations sociales. Dans le même temps, le prix des dépenses à la consommation a décéléré (+0,3% après +0,6% au premier trimestre), ce qui renforce le pouvoir d'achat. L'accélération du revenu s'accompagne d'une hausse du taux d'épargne des ménages, qui atteint 16,1% après 15,8 % au premier trimestre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA