Cure d'amaigrissement pour SAP, qui restructure ses activités

|

Le géant allemand du logiciel et du cloud annonce ses résultats financiers et espère, grâce à son plan de restructuration et à sa bonne dynamique commerciale, réaliser un chiffre d'affaires de 29,2 milliards d'euros en 2019.

Cure de fitness pour SAP qui restructure ses activités.
Cure de fitness pour SAP qui restructure ses activités.© SAP AG

Entre 800 et 950 millions d'euros : c'est ce que coûtera à SAP son plan de restructuration annoncé ce 29 janvier, à la suite de l'annonce de résultats financiers inférieurs aux attentes des analystes pour l'année 2018. Cette charge sera presque totalement assumée par le groupe informatique allemand pendant le premier trimestre 2019.

SAP prévoit de réaffecter une partie de ses collaborateurs à de nouvelles activités, sans donner de plus amples détails. L'entreprise proposera également à une partie de ses salariés une retraite anticipée. La compagnie, qui comptait 96 500 salariés fin décembre 2018, tient à souligner que cette restructuration "n'est pas un plan d'économies", préférant la qualifier de "séance de fitness".

Jusqu'à 850 millions d'euros d'économies dès 2020

Ce plan devrait permettre à la SAP de réaliser entre 750 et 850 millions d'euros d'économies à partir de 2020. Le groupe relève également sa prévision de chiffre d'affaires (CA) 2019 de 600 millions d'euros, à 29,2 milliards d'euros et prévoit de réaliser 35 milliards d'euros de CA en 2023.

Les résultats financiers annoncés par le groupe ont beau décevoir les analystes, SAP reste une entreprise "qui assure croissance et stabilité" à ses investisseurs, se défend Luka Mucic, le directeur financier de SAP. Sur l'année 2018, SAP annonce un chiffre d'affaires de 24,7 milliards d'euros, en progression de 5% par rapport à 2017. Le CA de son activité cloud progresse de 32%, à 4,99 milliards d'euros alors que le software grappille 5% à 15,6 milliards. Ses profits opérationnels passent de près de 4,9 à 5,7 milliards d'euros entre 2017 et 2018, soit une progression de 17%.

24,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018

La société annonce au quatrième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 7, 4 milliards d'euros, contre 6,8 un an plus tôt. Le chiffre d'affaires tiré de son activité dans le Cloud pèse 1,4 milliard d'euros sur la période, contre 995 millions au quatrième trimestre 2017. Ses profits opérationnels au Q4 2018 pèsent 2,4 milliards, contre 1,96 en 2017. (L'ensemble des résultats financiers cités ci-dessus respectent les normes IFRS.)

"Les commandes ont progressé de 18% au quatrième trimestre, dépassant pour la première fois les 10 milliards d'euros sur l'année 2018. Cette dynamique commerciale spectaculaire nous permettra de continuer à être une entreprise à forte croissance en 2019 et après", détaille le directeur financier.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.