Cyber Monday : pour contrer Amazon, les petits e-commerçants utilisent des robots

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Locus Robotics a lancé le 17 novembre 2015 un système de robots pour les entrepôts. L’entreprise propose une solution alternative aux e-commerçants et aux logisticiens pour répondre à la puissance d’Amazon pendant la saison critique des Fêtes. 

Les robots de Locus sont une solution concurrente au système Kiva utilisé par Amazon.
Les robots de Locus sont une solution concurrente au système Kiva utilisé par Amazon. © Locus Robotics

Amazon possèderait des dizaines de milliers de robots à travers ses 10 entrepôts américains, d’après un article de Wired du 30 novembre 2015, en plus des 100 000 intérimaires embauchés pour les vacances. Face à la puissance des entrepôts d’Amazon, difficile de lutter pour les petits sites d’e-commerce et les logisticiens. Locus Robotics, une filiale de Quiet Logistics, une entreprise au service d’e-commerçants comme Zara  ou Bonobo, a présenté le 17 novembre 2015, sa propre solution. Equipés de bacs, avec leur air de vidéoprojecteurs et leurs roues, les robots de l’entreprise basée dans le Massachusetts se chargent d’effectuer les déplacements à la place des employés. L’idée n’est pas que les robots remplacent les humains, mais de créer un système où tout le monde travaille ensemble de manière efficace. Les employés marchent en moyenne 10 à 15 miles par jour dans un entrepôt. L’avantage des robots devient alors évidents : ils ne ralentissent pas, ne fatiguent pas, ne sont pas malades. De leur côté, les hommes effectuent le travail pour lequel le robot ne peut pas les remplacer : vérifier les marchandises et leur état avant qu’elles soient livrées.

Une solution pour contrer Amazon

Amazon utilise les robots Kiva, ils sont capables de se hisser sur des étagères spécialement conçues et amènent les produits aux employés. Si Locus Robotics a développé une solution alternative, c’est qu’Amazon a racheté, en 2012, Kiva pour 775 millions de dollars. La solution présentée par Kiva a depuis été verrouillée. Brian Lemerise, vice-président des opérations de Quiet Logistics explique que son entreprise "utilisait les robots Kiva, mais aujourd’hui nous voyons plus d’avantage avec les robots Locus, ils sont plus fort plus flexible, et leur coût de déploiement est moins élevé".

Locus espère travailler avec d’autres entreprises

Alors que le marché du e-commerce croît toujours, Locus Robotics espère trouver de nouveaux partenaires avec qui travailler. Si Amazon est le principal détaillant en ligne, le marché du e-commerce devrait encore augmenter de 13,9% en 2015 aux Etats-Unis, selon une étude eMarketer. L’e-commerce ne représente encore que 9% du total des ventes retail aux Etats-Unis. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA