"D’un point de vue RH, l’Euro 2016 constitue un événement exceptionnel chez Coca-Cola"

|

Dossier Coca-Cola est l’un des partenaires officiels de l’Euro 2016, qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet 2016. En plus des nombreuses actions marketings prévues en magasin, le groupe a aussi capitalisé sur cet événement sportif pour en faire un élément de cohésion en interne. Véronique Vuillod, vice présidente des ressources humaines pour Coca-Cola Entreprise, nous explique l'ensemble du dispositif.

Au siège de Coca-Cola France, à issy-les-Moulineaux, les collaborateurs peuvent s'adonner au baby foot, sur un jeu version XXL.
Au siège de Coca-Cola France, à issy-les-Moulineaux, les collaborateurs peuvent s'adonner au baby foot, sur un jeu version XXL.

Comme tous les événements sportifs, l’Euro 2016 est l’occasion de dynamiser les ventes, de créer des opérations marketing ponctuelles fortes et de mobiliser ses clients. En plus de ce volet déjà ultra exploité par les marques de PGC, Coca-Cola s’est appuyé sur cette compétition sportive pour fédérer ses collaborateurs en interne.

Une équipe détachée

La première initiative s’est déroulée en début d’année 2015. Une équipe de 40 personnes en interne a été recrutée parmi l’ensemble des 2600 salariés. Des logisticiens, des commerciaux, des financiers mais aussi des employés oeuvrant sur lignes de productions ont été sélectionnés. Pendant près de 18 mois, ces salariés ont changé de casquette et ont été détachés à temps plein pour prévoir les actions liées à l’Euro 2016. « Nous développons beaucoup la mobilité interne au sein de Coca-Cola, ce dispositif a été une initiative très bien perçue, les collaborateurs se sont beaucoup investis », avance Véronique Vuillod vice-présidente ressources humaines France pour Coca-Cola Entreprise SAS.

En parallèle, 200 personnes ont été recrutées pour deux à trois mois afin de renforcer les effectifs et de couvrir l’ensemble des opérations menées par Coca-Cola, au sein des fans zones, dans l’enceinte des stades et également sur les points de vente.

Babyfoot, photomaton et places à gagner

Troisième volet, des actions ont été menées pour l’ensemble des salariés. Quand l’équipe de France joue, les lignes de production seront par exemple arrêtées afin que l’ensemble des salariés ait la possibilité de visionner le match « Nous le faisons régulièrement pour les matchs importants. En général, avec l’engouement des salariés, nous constatons des pics de production avant et après l'arrêt des lignes, les volumes sont facilement compensés », précise Véronique Vuillod. L’entreprise a en outre fait gagner 600 places à ses employés grâce à une loterie interne. Elle a également mis en place des photomatons et baby foot au siège, à Issy-les-Moulineaux (92) et a notamment organisé sa convention annuelle à destination des équipes commerciales au Stade de France (ci-dessous en images)

Quelques dispositifs, en images mis en place par Coca-Cola entreprise

Un photomaton pour les salariés

La convention annuelle des commerciaux, en plein coeur du Stade de France

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message