Marchés

Damartex développe ses magasins

|

La rédaction vous conseille

«L'exercice a été riche et dense », se réjouit Patrick Seghin, président du directoire de Damartex. Présent dans 6 pays, le véadiste affiche un CA en hausse de 3,8 %, à 522,3 M E, pour son exercice clos au 30 juin 2010. Le résultat opérationnel courant progresse de 61,8 % (18,5 M E) et le bénéfice net de 73,4 % (15,9 M E). Si le catalogue demeure son premier canal de vente (+ 4,9 % à 335 M E), le développement a été conforté par la croissance des ventes en ligne (+23,3 % à 16,4 M E) et l'extension du parc de magasins à 142 unités. La France, premier marché du groupe (CA de 326,8 M E, stable) en compte 79. Cinq ouvertures y ont été réalisées cette année, 10 sont prévues l'an prochain. Damartex poursuit son développement produit, avec une première collection Damart commune aux 6 pays en 2011, et le test d'une gamme Sport. Le groupe s'est renforcé sur un segment plus mode et fantaisie en acquérant le véadiste français Afibel. Malgré ces perspectives, Patrick Seghin reste prudent. « Nous n'attendons pas de forte croissance cette année en raison des prix du coton, de celle des coûts de main-d'oeuvre en Chine et des coûts plus élevés de la publicité télévisée », conclut-il, tout en se déclarant confiant sur la solidité du groupe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter