Damartex en croissance de 3,3% au premier semestre de son exercice 2016-2017

|

Damartex, qui a racheté notamment Vitrine Magique au groupe 3SI en fin d'année 2016, publie un chiffre d'affaires semestriel de plus de 400 millions d'euros, en croissance de 3,3%. Pour autant, son enseigne phare, Damart, souffre d'un marché du textile toujours aussi dififcile, et plonge de plus de 8%.

L'enseigne Damart souffre: ses ventes ont baissé de plus de 8% au cours du premier semestre de l'exercice 2016-2017 décalé du groupe Damartex.
L'enseigne Damart souffre: ses ventes ont baissé de plus de 8% au cours du premier semestre de l'exercice 2016-2017 décalé du groupe Damartex.© © Florian Léger/ Damart

Damartex, au premier semestre de son exercice annuel 2016-2017, a vu ses ventes croître de 3,3%, à 403,7 millions d’euros. A taux de change constant, la croissance du chiffre d’affaires s’affiche même à 7,9%, mais ressort en baisse de 2,9% à périmètre et taux de change constant. L’explication de ces variations étonnantes ? Les acquisitions récentes du groupe, aussi bien de Vivadia, Xandres, 3Pagen et Vitrine Magique, rachetées au groupe 3SI en septembre 2016.

Damart en difficulté

Dans le détail, le pôle « textile » de Damartex pèse 330,6 millions d’euros, en recul de 2,7% (+0,7% à taux de change constant). Et, au sein de ce pôle, c’est l’enseigne phare, Damart, qui souffre le plus, et tire l’ensemble vers le bas : ses ventes ont chuté de 8,2% (-4% à taux de change constant).

L’activité « home & lifestyle », en revanche, s’affiche en forte hausse de 43,4% (+59,4% à taux de change constant), pour un chiffre d’affaires de 73,1 millions d’euros, porté par les acquisitions de 3Pagen et Vitrine Magique. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres