Marchés

Danette veut développer la catégorie des liégeois

L226505802_3Z.jpg
L226505802_3Z.jpg© DR

Depuis le 1er mars, Danone a investi le segment des desserts liégeois avec Danette le Liégeois (chocolat, expresso et noir extra). Si la marque était déjà présente avec une offre Danette Mousse liégeoise, sous la forme d'une double texture de mousse, Le Liégeois s'appuie sur le savoir-faire de Danette et de la crème fouettée de Gervita. « Notre produit est différent car le pot est moins haut et plus large, ce qui permet de déguster les deux couches de la première à la dernière cuillère », explique Caroline Arnaud-Battandier, chef de produit senior chez Danette. Cette gamme, qui a nécessité deux ans de recherche, est produite dans l'usine de Saint-Just-Chaleyssin (Rhône-Alpes), qui fabrique 80% des volumes de Danette. « Pour ce projet, nous avons investi dans une nouvelle ligne de production, qui peut aussi servir à la fabrication des Danette classiques. » La marque, qui enregistre une part de marché de 28% en volume sur les desserts gourmands, espère ainsi relancer la croissance du segment des liégeois (50 000 tonnes, en recul de 3%). « Sur cette catégorie, Nestlé compte 40% de part de marché et le reste est représenté par les MDD. Dans un an, nous voulons atteindre 12% de part de marché volume », indique la chef de produits. Danone prévoit un soutien important pour Le Liégeois : 40% de l'investissement média alloué pour Danette en 2013 le concerneront.

PVI  1,45 € le pack de 4 et 2,65 € le pack de 8

Danone

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA