Marchés

Danone dans le viseur du gouvernement russe

|

Le ministre russe de l’Agriculture, Nikolai Fedorov, a reproché à Danone de dénaturer ses produits laitiers avec des ingrédients bon marché. Le groupe français exige un démenti.

Danone accusé de fabriquer des produits laitiers bon marché par le gouvernement russe.
Danone accusé de fabriquer des produits laitiers bon marché par le gouvernement russe.

Jusqu’à présent, Danone n’avait pas subi l’embargo russe sur les produits européens, bénéficiant de sites de fabrication locaux. Mais en fin de semaine dernière, le ministre russe s’en est pris aux multinationales laitières, comme Danone ou Wimm-Bill Dann, contrôlé par PepsiCo. La raison ? Il les accuse d’acheter du lait bon marché, d’ajouter de l’huile de palme et de les transformer en produits laitiers.
"Il ne reste que 10 à 20 % de lait dans ces produits, le reste c’est de l’huile végétale", indique Nikolai Fedorov. Danone a immédiatement demandé un démenti du gouvernement russe, rappelant qu’il verse des milliards de roubles de taxe à ce dernier.
En Russie, Danone dispose de 20 sites de production et emploie 12 000 personnes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter