Danone Eaux France et Orangina Suntory France optimisent leur logistique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ideo, la filiale d’ID Logistics, vient de mettre au point le premier réseau collaboratif de transport professionnel. Une nouvelle manière d’optimiser les flux logistiques pour Danone Eaux France et Orangina Suntory France, qui sont les premières entreprises à l’expérimenter.

Les enjeux

  • Réduire le coût logistique des transports de marchandises.
  • Éviter les ruptures.
  • Anticiper la baisse des moyens de transport en France.
  • Améliorer la qualité des livraisons.
  • Mutualiser les supports et les investissements.

En magasins, le premier s’affiche avec Evian, Volvic ou encore Salvetat au rayon des eaux ; le second avec Orangina, Oasis ou encore Schweppes quelques linéaires plus loin, aux soft-drinks. En réserve, les produits ne sont plus très loin les uns des autres, la distance se réduit. Et, sur la route, les flux sont presque les mêmes. Devenus anonymes par la bâche des camions qui les transportent, les produits de Danone Eaux France et d’Orangina Suntory France pourraient presque se confondre. D’ailleurs, dans les bureaux des responsables logistiques des deux entités, les problématiques sont identiques : livrer le produit en bonne quantité, au bon endroit, au bon moment ; réduire les coûts d’acheminement ; éviter les ruptures…

C’est en partant du constat que, avant d’être deux concurrentes sur le marché des boissons, ces entreprises ont surtout beaucoup en commun, que la société Ideo, une filière d’ID Logistics, a développé une nouvelle solution d’optimisation des flux. Cette solution – elle aussi baptisée Ideo – pourrait se définir comme une tour de contrôle. Bien plus évoluée qu’une simple cellule de pilotage logistique, Ideo est, à l’image des centres de contrôle d’aéroports, le superviseur et le garant des flux. Ideo ne fournit pas le transport directement, mais travaille avec les transporteurs. Pour Danone et Orangina, cela représente plus de 80 transporteurs et 2 opérateurs ferroviaires.

La capacité de transport en France a baissé de 13% entre 2013 et 2014. L’optimisation, la rationalisation et la rentabilité de la supply chain sont donc les enjeux primordiaux du futur. 

Antoine Pulcini, acheteur catégorie logistique chez Danone

 

« Revoir nos modèles de transports »

Concrètement, Ideo remet à plat l’ensemble de la chaîne logistique pour créer de la valeur et atteindre l’excellence opérationnelle. Cela passe par l’intégration du S & OP (« sales & operation planning » ou plan industriel et commercial), des prévisions de marchés, le transfert modal, la mise en place d’outils pour une bonne qualité d’exécution du transport, le suivi des performances, le management, la réduction des kilomètres à vide et l’amélioration des temps de chargement et déchargement, le tout en faisant collaborer plusieurs industriels. En plus, Ideo assure les missions d’une cellule de pilotage traditionnelle : planification, gestion des rendez-vous, Track & Trace, suivi administratif, préfacturation, KPI (Key Performance Indice, revue de performance) et, enfin, plan de progrès.

Ideo est donc une sorte de « supermachine » de la logistique qui anticipe, analyse et réorganise pour une meilleure efficacité. « Le monde du transport évolue à grands pas, explique Antoine Pulcini, acheteur catégorie logistique chez Danone. Aujourd’hui, les transporteurs sont incapables de maîtriser la fluctuation de leurs coûts – prix du fioul, de la main-d’œuvre, du matériel –, et leurs leviers de manœuvres se réduisent rapidement. Pour le bien des industriels et des transporteurs, il est impératif d’envisager nos collaborations sous un nouvel angle. Il ne faut plus regarder le seul prix d’un transport et sortir de la mécanique de l’appel d’offres systématique, mais optimiser les coûts en évitant les kilomètres à vide ou les temps d’attente. Si nous voulons pérenniser notre supply chain, nous devons revoir nos modèles de transports. »

20 lignes collaboratives

Et c’est bien ce qu’a permis la solution Ideo. Après analyse des flux des deux intervenants, plusieurs solutions ont été mises en place. La plus spectaculaire est la création d’un plan de transport collaboratif entre Danone et Orangina Suntory. Danone a fait le choix de confier le pilotage de tous ses besoins logistiques, tandis qu’Orangina n’en a confié qu’une partie. L’idée est de ne plus faire circuler des camions à vide. Ainsi, un même camion peut transporter des produits Danone du Nord au Sud, puis des produits Orangina Suntory dans l’autre sens. Au total, plus de 20 lignes collaboratives ont été mises en place pour la route, mais Ideo aimerait également optimiser davantage les flux ferroviaires des deux industriels.

Ideo en chiffres

Filiale d’ID Logistics créée en 2014

  • 27 personnes
  • 2 clients
  • 100 000 ordres de transport routier par an
  • 1 500 trains par an
  • 170 M€ de CA de transport géré
  • 80 transporteurs et 2 opérateurs fer
  • 22 entrepôts et 8 usines

Source : Ideo

Autre solution mise en place : l’équipement d’outils de mobilité pour les chauffeurs des deux flottes. La solution permet de relier l’entrepôt, l’usine et le transporteur afin de connaître en temps réel l’état des flux des marchandises, mais aussi de pallier rapidement les problèmes de livraisons classiques (retard, refus de produits…). Au global, ce sont ainsi plus de 1 million d’euros qui ont été investis l’an passé dans les innovations opérationnelles.

À ce jour, Ideo n’a que deux clients (Danone Eaux France et Orangina Suntory) et gère pour eux plus 170 000 ordres de transports routiers et 1 500 trains par an, entre 22 entrepôts et 8 usines, soit l’équivalent de 170 millions d’euros de factures liées à la logistique. La société rêve d’intégrer de nouveaux clients dans le domaine des PGC afin d’augmenter son taux d’efficience opérationnelle. Pour les deux entreprises pionnières qui ont bien voulu tester cette solution, les résultats sont encourageants. Pour Ideo, il ne reste plus qu’à passer l’épreuve du feu de la saison estivale pour valider définitivement son modèle de tour de contrôle. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2370_HS

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA