Marchés

Danone et Mengniu s’allient dans la société chinoise de lait infantile Yashili

|

A travers une nouvelle alliance avec Mengniu, Danone souhaite se renforcer sur le marché du lait infantile en Chine. Les deux partenaires veulent contribuer au développement de Yashili, filiale de Mengniu, et innover sur une offre de produits répondant aux meilleurs standards de la catégorie.

Danone se renforce sur les laits infantiles en Chine
Danone se renforce sur les laits infantiles en Chine

Danone et Mengniu ont annoncé la signature d’un accord aux termes duquel le français participera à une augmentation de capital de Yashili, société chinoise de laits infantiles et filiale de Mengniu, pour 437 millions d’euros. Cette transaction permettra à Danone de détenir 25 % de Yashili et Mengniu restera l’actionnaire majoritaire à 51 %. « Je me félicite de cette nouvelle collaboration avec Danone. Elle crée de nouvelles opportunités pour l’avenir, en offrant aux consommateurs un plus large choix de produits sûrs, sains, avec les meilleurs standards en matière de qualité », explique Elaine Sun, directrice générale de Mengniu et présidente du conseil d’administration de Ashili. Dans le cadre de cet accord, Danone nommera le directeur général de Yashili. Les partenaires étudieront la possibilité d’une prise de participation minoritaire de Yashili dans Dumex, la filiale de Danone sur le secteur en Chine.

Repartir à l’offensive

Cette nouvelle alliance s’inscrit dans la lignée de celle nouée en 2013 entre Mengniu, Danone et COFCO (entreprise publique leader de l’industrie agroalimentaire en Chine) sur le marché des produits laitiers frais. « Forts de notre collaboration réussie dans les produits laitiers frais, c’est une combinaison gagnante entre Danone et Mengniu que nous renforçons en entrant au capital de Yashili dans la catégorie de laits infantiles. Avec cette opération, je suis confiant dans notre capacité d’accroitre la présence de l’ensemble de nos marques sur le marché chinois », confie Emmanuel Faber, directeur général de Danone. Ainsi, Danone passe une nouvelle fois à l’offensive en Chine pour essayer de reprendre positions après la fausse alerte au botulisme de son partenaire néozélandais en aout 2013 qui lui avait coutée plus de 350 millions d’euros de chiffre d’affaires en moins.

 

La présence de Danone en Chine en une infographie

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message