Marchés

Danone fait l’acquisition des sites de production en Nouvelle-Zélande

|
Danone veut compenser la rupture de contrat avec son fournisseur Fonterra
Danone veut compenser la rupture de contrat avec son fournisseur Fonterra

Le groupe français Danone, via sa filiale locale Nutricia, va acquérir des usines de lait en poudre en Nouvelle-Zélande, qui lui permettraient de compenser la rupture de contrat avec son fournisseur Fonterra, après la fausse alerte au botulisme en Chine l’été dernier.

La filiale va reprendre l'usine de séchage de Gardians et celle de mélange et de conditionnement de Sutton Group à Auckland, afin de préserver et d'augmenter les exportations de produits pour nourrissons vers la Chine dont la demande est particulièrement élevée. "Cette transaction, qui devrait aboutir dans les mois à venir, apportera à Nutricia une importante capacité de séchage de lait, ainsi qu'un accès à une offre de lait frais sur le long terme", indique la filiale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter