Danone: les syndicats opposés à la réorganisation des usines

|

Les syndicats de Danone se sont prononcés vendredi en comité central d'entreprise contre la réorganisation de ses cinq usines de produits frais en France qui vont être spécialisées, ce qui va nuire selon eux à l'emploi des sous-traitants, a-t-on appris de sources syndicales. Cet avis négatif n'empêche pas la réalisation du projet, qui n'implique aucun licenciement ni mesures de mobilité, selon la direction. "Ce programme est mis en place pour rendre les usines plus compétitives, qu'elles aient de nouvelles capacités de production et qu'elles puissent accueillir l'innovation", a déclaré à l'AFP une porte-parole. Le projet prévoit de spécialiser chaque usine sur un type de production particulière: la Danette à Saint-Just Chaleyssin (Isère), les yaourts "traditionnels" à Bailleul (Nord), les yaourts aux fruits destinés au marché français à Villecomtal (Gers), les produits aux fruits destinés à l'Europe du Nord à Ferrières-en-Bray (Seine-Maritime) et enfin les spécialités et le bio au Molay-Littry (Calvados).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter