Danone profite de ses valeurs sûres

|

La flambée des matières premières, les problèmes en Chine, la cession de LU et l'intégration de Numico n'ont pas ralenti la croissance de Danone en 2007. Le chiffre d'affaires publié progresse de 9,7 % à 12,8 Mrds E, le résultat net part du groupe triple (4,18 Mrds E), du fait de la vente de LU, et la marge opérationnelle bondit de près de un demi-point (14,4 % en proforma). Les 300 M E de surcoût liés à la hausse des matières premières ont été absorbés par les hausses de tarifs ! La croissance s'est appuyée sur la performance des produits laitiers frais (+ 12,2 %) et de ses grandes marques : Activia (1,8 Mrd E), Actimel (1,1 Mrd E) et même Petit Gervais/Danonino, qui ont crû de plus ou moins 20 %. En France, l'activité reste difficile, même si « elle s'est redressée en fin d'année pour finir en positif », selon Franck Riboud, PDG. La décroissance des produits de base et le démarrage plus lent que prévu d'Essensis (dont « la cible va être revue et rétrécie [sic] ») ont été compensés par « les croissances à deux chiffres d'Activia » et de Danette, après un relancement réussi, ainsi que la reprise plus récente des ventes d'Actimel « après quelques réglages ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2032

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations