Marchés

Danone rachète WhiteWave, leader du bio, et fait un pas de géant aux États-Unis

|

En mettant la main sur WhiteWave, le numéro un mondial du bio, des laits et des produits frais d’origine végétale, Danone va doubler ses positions outre-Atlantique. Cette opération lui procure des associations industrielles et colle à sa stratégie durable.

Danone rachète WhiteWave
Danone rachète WhiteWave

Après avoir fait son arrivée dans le capital de la PME parisienne Michel et Augustin, il y a une semaine, Danone vient d’annoncer le rachat du leader mondial du bio, des laits et des produits frais d’origine végétale, WhiteWave, connu pour ses marques Alpro, Vega, Silk, Horizon Organic… La transaction, de 12,6 milliards de dollars, est l’une des plus importantes réalisées par le numéro un mondial des produits laitiers frais, après celle du néerlandais Numico en 2007, pour 12 milliards d’euros. « Cette opération tant par la taille de l’américain WhiteWave que par sa géographie et ses marchés s’intègre dans la stratégie de Danone. Cette démarche agressive, c’est ce qu’on attendait de la part d’Emmanuel Faber », indique un expert.

À la tête d’un marché de 6 milliards de dollars

Avec cette acquisition, Danone entend occuper des positions de leader sur le marché du bio, du végétal et des produits laitiers. WhiteWave, 4 milliards de dollars de chiffre d’affaires, qui réalise 86% de ses ventes aux États-Unis, offre à Danone un beau point d’ancrage durable sur ce territoire. « WhiteWave génère de fortes croissances sur un continent mature. C’est un modèle rentable qui s’inscrit dans notre projet Danone 2020. Avec nos positions et celles de WhiteWave, nous allons être à la tête d’un marché de 6 milliards de dollars de chiffre d’affaires et pouvoir entrer dans le top 15 des marques aux États-Unis. Ainsi, cette zone passera de 12 à 22% des ventes totales de Danone. On va créer le leader des produits frais aux États-Unis », explique Emmanuel Faber, directeur général du groupe français.

Au-delà d’accroître ses positions outre-Atlantique, cette acquisition adhère au plan de transformation de Danone 2020 pour construire l’alimentation de demain avec le développement de produits sains et durables. L’idée de Danone est très simple : avec sa recherche et développement experte sur les protéines laitières, le groupe va travailler sur la fermentation du végétal. Des complémentarités entre les deux groupes ont alors clairement été évaluées. Déjà, avec les produits végétaux, dont l’usage se fait au cœur du repas, Danone arrive sur un nouveau moment de consommation, qui ne va pas cannibaliser les produits laitiers frais.

Des synergies estimées à 300 millions de dollars

Par ailleurs, les plates-formes et le savoir-faire de Danone vont également permettre de développer le référencement de certaines marques de WhiteWave dans le commerce, comme Vega, des produits à base de protéines végétales, dont 95% des ventes sont réalisées dans les réseaux spécialisés et seulement 5% dans le retail. De nombreuses synergies, donc, estimées à 300 millions de dollars de résultat opérationnel en incrémental. « Avec ce rachat, on change d’échelle dans le modèle de croissance de Danone. Les progressions de 20% par an de WhiteWave vont nous permettre de gagner entre 0,5 et 1% en plus sur nos résultats. 2016 va être la première année de croissance de marge pour Danone », se réjouit Emmanuel Faber.

En chiffres

4 Mrds $ le CA de WhiteWave en 2015, à + 20%

Répartition du chiffre d’affaires par marché
  • 34% bio
  • 38% végétal
  • 28% plaisir

Répartition du chiffre d’affaires par zone géographique

  • 86% États-Unis
  • 14% Europe

Ses principales marques : Alpro, Silk, Source : WhiteWave Vega, Horizon Organic…

Source : WhiteWave

« L’association du leader des produits laitiers frais et du leader des produits bio et végétaux va nous permettre d’inventer des produits supérieurs, pour une alimentation saine. »

Emmanuel Faber, directeur général de Danone

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter