Marchés

Danone reste confiant malgré un bénéfice net en chute

|

RÉSULTAT Le groupe agroalimentaire français a confirmé vendredi ses objectifs pour l'année en dépit d'un bénéfice net en repli de près de 40% au premier semestre.

Danone

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires recule de 5,3 % à 10,46 milliards mais progresse de 2,2 % en données comparables. Le premier semestre a été "pénalisé la fausse alerte Fonterra, par l'inflation record du prix du lait (+18% sur le semestre) et par la faiblesse des devises émergentes", justifie le groupe. "Les résultats sont en ligne avec notre plan de marche" même "s'ils paraissent faibles", a commenté Pierre-André Terisse, directeur général finances. Danone vise toujours "le retour à une croissance forte, durable et rentable à partir du second semestre".

Les produits laitiers toujours en berne

Dans le détail, le chiffre d'affaires de la branche nutrition infantile continue de reculer (-13,1% en données historiques), à 2 milliards, toujours plombé par la Chine après la fausse alerte au botulisme émise l'été dernier. Mais ce marché reprend doucement : "la marque Nutrilon est en croissance rapide dans le segment ultra-premium, tandis que les premiers résultats de Dumex sont en deçà des prévisions", commente le groupe. Les ventes de produits laitiers frais sont en recul de 6,3 % à 5,6 milliards et restent pénalisées par le climat morose en Europe. En juin, le groupe avait annoncé qu'il allait fermer "à horizon mi-2015" trois usines de produits laitiers frais en Allemagne, en Italie et en Hongrie, entraînant la suppression de 325 postes et a lancé un projet visant à identifier les leviers de croissance interne, a annoncé Pierre-André Terisse. Les eaux en revanche tirent leur épingle du jeu grâce notamment au "succès des aquadrinks Volvic Juicy ou Font Vella Levité" (ventes en hausse de 4,1 % à 2 milliards d’euros). 

Croissance de 4,5 à 5,5 % pour 2014

Pour la fin de l’année 2014, le groupe table sur un niveau de consommation comparable à 2013, marqué par des tendances atones en Europe, une inflation significative du prix du lait et la volatilité des devises des émergents. Ainsi, Danone va continuer ses plans d’action initiés en Europe avec la rénovation de ses gammes de produits et va s’appuyer sur la dynamique des pays hors Europe. Enfin, il s’emploie à reconstruire ses positions dans la nutrition infantile en Asie. Le groupe table ainsi sur un chiffre d’affaires en croissance de 4,5 à 5,5 % pour 2014.

 

 

Tous les fournisseurs de rayonnage alimentaire sont sur Magasin LSA

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message