Danone veut réorganiser ses usines de produits frais en France

|

Danone veut réorganiser ses cinq usines de produits frais en France en les spécialisant, un projet qui sera discuté avec les partenaires sociaux vendredi lors d'un comité d'entreprise, a indiqué jeudi à l'AFP une porte-parole du groupe, confirmant une information de Challenges. Ce projet, baptisé Source, ne prévoit aucun licenciement ni de mesures de mobilité, et coûtera au groupe 10 millions d'euros, a-t-elle indiqué. L'objectif est "de préparer l'outil aux défis futurs", en "l'améliorant et en réorganisant les productions", a-t-elle indiqué, sans chiffrer les gains de compétitivité attendus. Il s'agit de "spécialiser chaque usine sur un type de production particulière" : la Danette pour le site de Saint-Just Chaleyssin (Isère), les "traditionnels" comme les yaourts fermiers à Bailleul (Nord), les yaourts aux fruits destinés au marché français à Villecomtal (Gers), les produits aux fruits destinés à l'Europe du Nord à Ferrières-en-Bray (Seine-Maritime) et enfin "les spécialités et le bio" au Molay-Littry (Calvados).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter