Darty fait un pas de plus vers la santé connectée

|

Darty s'apprête à proposer, dans ses 262 magasins en France, MyBiody Balance, un objet connecté permettant de suivre les évolutions de sa santé. De quoi nourrir de plus grandes ambitions sur ce secteur pour Darty qui, comme d'autres, y voit un excellent relais de croissance potentiel.

Darty présent MyBiody Balance sur le marché, en devenir, des objets connectés.
Darty présent MyBiody Balance sur le marché, en devenir, des objets connectés. ©Jean-Noël Caussil

Puisque le marché des biens techniques peine à retrouver de l’allant, il faut bien aller chercher de la croissance ailleurs. C’est ainsi que Darty lorgne la manne des objets connectés et, plus précisément, comme Régis Schultz l’expliquait à LSA en décembre 2014, celle de la maison et la santé connectées.

Le groupe annonce en effet l’arrivée, dès le 4 mars 2015, dans ses 262 magasins en France, de MyBiody Balance, “appareil de checkup portable, dont la technologie et la fabrication sont 100% françaises.“

249 euros

Plus concrètement, ce MyBiody Balance permettra “de mesurer les quatre éléments qui composent l’organisme, à savoir les masses grasse, musculaire, osseuse et hydrique”. Vous suivrez l’équilibre de chacune de ces masses et pourrez donc agir en conséquence, en voyant également les effets directs de votre alimentation, votre activité physique ou votre âge.

Pour collecter les données, MyBiody Balance s’utilise sur sa cheville, envoyant ainsi des faisceaux de faible intensité, indolores qu’on se rassure, qui parcourent l’ensemble du corps. Il transmet ensuite les données via Bluetooth, pour une interprétation immédiate du bilan sur ordinateur, tablette et mobile. Le tout au prix de 249 euros.

Un marché en devenir

Reste une question encore : se pencher sur le pourquoi d’un tel lancement… Pour cela, il suffit de citer ce que disait à LSA François Klipfel, directeur général adjoint de GfK Consumer Choices France : “Un cercle vertueux est en marche [avec les objets connectés]. Nous pensons qu’il se trouvera en France plus de trente objets connectés par foyer en 2020 et qu’il devrait s’en vendre, d’ici là, 2 milliards dans l'Hexagonee.”

Ce chiffre de 2 milliards prend évidemment en compte tous les appareils potentiellement connectables (dans la santé, le sport, le textile, la maison, etc.), et pas seulement les produits techniques. Mais voilà de quoi quand même mieux comprendre l’engouement autour de ces marchés. Un pari, cela dit, encore : en 2014, selon Gfk, le marché des objets connectés ne pesait que… 90 millions d’euros.

 

 

 

Ne ratez pas la conférence Objets connectés le 24 mars 2015
Comment tirer profit de la révolution digitale en grande conso !
Participez au rendez-vous LSA des objets connectés pour les industriels et distributeurs de la grande consommation. En savoir plus

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message