Darty invente le contrôle technique pour smartphones

|

Darty propose dans 130 de ses magasins, dès le 22 novembre 2017, un service de contrôle technique pour smartphones, destiné à favoriser et sécuriser les ventes entre particuliers de produits d'occasion.

Darty met en place, pour le prix de 29 euros, un service de contrôle technique des smartphones.
Darty met en place, pour le prix de 29 euros, un service de contrôle technique des smartphones.© Evan Blass / Twitter

« Si un pan du commerce t’échappe, plutôt que de te lamenter, essaie plutôt d’en tirer profit. » Confrontée à l’augmentation rapide et massive des ventes d’occasion sur ses marchés, Darty réagit et invente le contrôle technique pour smartphones. Une idée qui devrait permettre à l’enseigne de reprendre la main sur ce secteur, tout en soignant en plus son image auprès des consommateurs en matière de service clients.

Concrètement, Darty propose dans 130 de ses magasins, à compter du 22 novembre 2017, un service de contrôle technique pour smartphone, sur le même modèle, si l’on veut, que celui appliqué aux voitures. Soit, en 15 à 30 minutes, l’examen minutieux des caractéristiques principales du smartphone en question : la batterie fonctionne-t-elle correctement ? Est-ce que l’affichage est satisfaisant ? La fonction tactile est-elle fluide ? etc.

Un service proposé au prix de 29 euros

Ces différents contrôles, effectués pour 29 euros, permettent ensuite au propriétaire du smartphone de le mettre en vente sur les sites spécialisés avec davantage de chance de succès. Avec également, pour le futur acheteur, de quoi être grandement rassuré par cette garantie certifiée par Darty. On touche-là au fameux « contrat de confiance » cher à l’enseigne » : puisque l’enseigne donne son aval à cet appareil, on peut en effet imaginer que l’on est à l’abri d’une quelconque arnaque. D’autant que Darty offre, en plus, 30 jours d’assistance après achat au futur propriétaire du téléphone…

Utile et malin

Pour Darty, l’idée de développer ce nouveau service est née d’un double constat. Celui, d’abord, du développement à vitesse grand V des ventes d’occasion : 120 millions de smartphones d’occasion sont ainsi vendus ou échangés dans le monde chaque année et 10% des smartphones haut de gamme achetés neufs connaîtront finalement au moins trois propriétaires différents, selon une étude menée par le cabinet Deloitte. Et le second constat est le fruit d’une observation, faite par un salarié de Fnac-Darty, à l’origine du service. « Habitué des plateformes de ventes entre particuliers, Javare Traoré, gestionnaire de base de connaissance SAV, a constaté que de nombreux produits d’occasion étaient en vente sur ces plateformes avec la facture Darty en gage de confiance », raconte ainsi Darty, dans son communiqué. D’où cette volonté, donc, « d’industrialiser » le modèle et, accessoirement, d’en reprendre le contrôle. Malin en plus d’être utile. Donc à terme sans doute efficace.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message