Darty lance un avertissement sur résultats

|

Darty ne tiendra pas ses résultats, c'est désormais officiel. Le groupe communique par ailleurs le bilan de ses ventes pour le troisième trimestre de son exercice décalé. Sans surprise, elles ne sont pas bonnes: -2,5% pour le groupe et -2,9% pour Darty France. Avec, malgré tout, en France, une progression des ventes positives en comparable: +0,4%.

Darty
Darty© DR

C’est peu dire que le challenge à relever s’annonce ardu pour Régis Schultz, transfuge de But qui prendra les rênes de Darty à compter du 1er mai 2013. Darty, à l’occasion de la présentation de ses ventes pour le troisième trimestre de son exercice décalé, vient en effet de lancer un avertissement sur résultat. « Les tendances de ventes ont ralenti et nous constatons que les opérations promotionnelles augmentent dans un certain nombre de marchés, indique le communiqué du groupe. Si ces conditions perdurent, le résultat ajusté avant impôt des activités poursuivies pour l’exercice s’achevant le 30 avril 2013 ne devrait pas atteindre la partie basse de la fourchette des prévisions actuelles du marché. »

Le cours de Bourse en chute de plus de 13% dès l’annonce

Et quand on sait que « cette partie basse » était déjà très… basse, à tout juste 30 millions d’euros, on comprend donc que la situation devient franchement délicate pour Darty. Conséquence directe : dès la publication de ce communiqué, le titre Darty, coté à la Bourse de Londres, chutait de plus de 13%...

De quoi largement occulter le bilan des ventes du troisième trimestre décalé. Pas bonnes, évidemment : -2,5% pour le groupe et -2,9% pour Darty France et ses 231 magasins. A surfaces égales, cependant, Darty France sort du rouge, et c’est à souligner : +0,4%, contre -0,5% pour le total groupe. « La croissance des ventes à surface égale en France, en Belgique et aux Pays-Bas est très encourageante », souligne ainsi Dominic Platt, le directeur général par intérim.

13% des ventes sur Internet

Mêmes satisfactions, aussi, avec les produits multimédia et le e-commerce. « Les ventes de tablettes ont quadruplé et celles de smartphones ont plus que doublé », indique le groupe, tandis que les ventes en ligne, elles, ont crû de 14% durant ce trimestre, pour désormais atteindre 13% du chiffre d’affaires global.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message