Darty se retire d'Espagne

|

Quarante-trois magasins, 120 millions d'euros de chiffre d'affaires mais, surtout, 16 millions d'euros de pertes... Darty, sans surprise, car déjà annoncé en décembre dernier, se retire donc d'Espagne. En attendant que le sort de la République tchèque et de la Slovaquie, autres « foyers de pertes » alors évoqués par le président de Darty, Alan Parker, soit tranché.

Darty, dont les rênes seront confiées à partir de mai à Régis Schultz, qui prendra la direction générale du groupe, se concentre donc sur ses marchés les plus forts. On aurait presque plutôt envie de dire « les moins faibles », tant le groupe apparaît en situation délicate. Son exercice annuel se clôturera en effet le 30 avril sur un bilan bien peu flatteur, avec un résultat ajusté avant impôt en dessous des 30 millions d'euros, fixés pourtant autrefois comme étant la partie basse de la fourchette des objectifs.

C'est peu dire si Régis Schultz aura du pain sur la planche. Le dernier trimestre du groupe s'est soldé, mi-février, par des ventes en recul de 2,5% pour Darty (- 0,5% en comparable) et de 2,9% pour Darty France et ses 231 magasins (+ 0,4% en comparable).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2269

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations