Darty veut se séparer de trois filiales supplémentaires

RÉSULTAT Darty a publié le 12 décembre des résultats semestriels en recul de 2,3 % (1,7 % à surface comparable), en accord avec les prévisions des analystes.

Darty

Quelques semaines après la session de la filiale italienne, et l'annonce du départ de Thierry Falque-Pierrotin, le directeur général, pour la fin de l'année, Alan Parker, président de Darty, a tenu une conférence de presse à Londres. « Quand je suis entré en poste, j'avais trois priorités: rétablir le cours de l'action, renouveler le comité de direction et passer en revue nos marchés», a-t-il rappelé. A l'heure actuelle, la priorité est surtout à la suppression des foyers de pertes. Comme pour la filiale italienne, l'avenir de l'Espagne, de la République tchèque et de la Slovaquie sont à l'étude. « Nous n'excluons pas l'option d'une fermeture de ces filiales, mais il existe de nombreuses autres options. Nous regardons pays après pays, en fonction de la situation locale», a poursuivi le président de Darty.

En attendant, le plan, baptisé "Nouvelle confiance", prévoit des investissements sur le réseau, en vue d'améliorer l'expérience client (rénovation du concept, plus de libre-service en rayon...). Dominic Platt, directeur financier du groupe, assurera l'intérim à la direction général jusqu'à ce que le successeur de Falque-Pierrotin soit désigné, au printemps 2013.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations