Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement LSA.fr - édition Abonné

[Date clé] 1981 : Quand la caisse s'est mise à faire des bips

Clotilde Chenevoy |
|

Publié le 22/11/2018

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’arrivée des caisses à lecture optique est allée de pair avec l’expansion du code-barres. Elles ont permis de réduire considérablement le temps d’attente en caisse.

Ce nouvel équipement a changé drastiquement les habitudes des clients comme des hôtes de caisse.
Ce nouvel équipement a changé drastiquement les habitudes des clients comme des hôtes de caisse.
Plus personne ne perçoit le bip-bip des caisses en faisant ses courses. Et pourtant, le premier scanneur optique en magasin a été une révolution. Imaginez qu’avant l’arrivée de cet équipement, chaque prix devait être entré manuellement par une hôtesse de caisse grâce au pavé numérique. Un peu fastidieux pour le personnel et, surtout, le temps d’attente pour les […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu
Vos codes d'accès sont erronés.
Veuillez saisir votre email et votre mot de passe.

En vous abonnant à LSA, vous accédez à :

  • Des analyses exclusives sur les tendances et les marchés de consommation
  • En avant-première, des nouveaux concepts de magasins et des innovations PGC
  • Le suivi des stratégies d’enseignes et de sites marchands, alimentaires et non alimentaires
  • Des idées et des bonnes pratiques en matière de Commerce connecté
  • Des chiffres clés et données exclusives : base de données marchés PGC (CA, évolutions...), base de données Magasins (par enseignes, par zones...), base de contacts Centrales d’achats
Votre abonnement à LSA vous donne accès à :

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2531

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA