David contre les goliaths de la lessive

|

Après la poudre, le liquide, le gel, les tablettes et les dosettes, les feuilles pourraient bien devenir la nouvelle lessive dans le vent. C'est le pari qu'a fait l'entreprise de distribution DGK avec Dizolve. Alors qu'il arpentait les travées d'un salon néerlandais de grande distribution, le fondateur de cette PME de huit personnes, Daniel Grimard, découvre Dizolve, un produit fabriqué au Canada. « Nous avons vite compris qu'il y avait un coup à jouer en France », avoue le PDG. DGK commercialise déjà en GMS des produits d'entretien, comme la pierre d'argile ou les insectifuges Stop rouge et Stop vert. Mais, avec Dizolve, Daniel Grimard et son équipe s'attaquent à un marché aux trois quarts détenu par Henkel, Procter et Gamble et Unilever. Mais ils comptent sur les avantages de leur nouveau bébé : le volume total est bien moins épais, et le tout se veut plus pratique à ranger ou à transporter. Les feuilles au concept breveté revendiquent des arguments écologiques : en logistique pour le transport, et du côté de la formule, avec des ingrédients biodégradables et un emballage recyclable. Des arguments qui ont convaincu le groupe Casino.

 

La distribution y croit

Le distributeur a donné sa chance à DGK avec un accord d'exclusivité de trois mois. « Le groupe a su se montrer patient, et nous a laissé du temps », reconnaît Daniel Grimard. Notamment pour l'approvisionnement, car les feuilles de lessives sont pour le moment importées du Canada. Mais le succès est au rendez-vous. La nouvelle protégée de DGK atteint déjà 18% du CA de l'entreprise. Dizolve sera présente dans plus de 7 000 points de vente. Elle a su conquérir presque toute la distribution française - seuls Monoprix et Système U ont pour l'instant refusé de la référencer.

L'entreprise finalise en ce moment un projet de fabrication en France. Ce qui permettrait de réduire les importations ou donnerait l'occasion aux MDD de se lancer sur le concept avant que les grands pontes ne s'y intéressent...

EN CHIFFRES

4,2 M € Le CA prévisionnel 2012

3,7 M € Le CA 2011

8 Le nombre d'employés

1998 La date de création

Sources : Deloitte, Feef

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2243

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message