Marchés

De l’huile de palme oui, mais durable

|
Palmier huile de palme
Palmier huile de palme© Marco Schmidt // Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 Generic

Un an après l’offensive parlementaire contre l’huile de palme, Ferrero, Nestlé, Unilever, Vandermoortele, CMS et Cérélia ainsi que trois organisations professionnelles (l’Ania, Alliance 7 et la Fédération nationale des industries de corps gras) annoncent la création d’une Alliance française pour une huile de palme durable. La nouvelle Alliance s’engage à respecter les critères de durabilité définies par la Round Table On Sustaible Oil (RPSO) qui depuis 2011 a créé un label certifiant que les cultures ne se font pas au détriment de la forêt primaire et des droits fondamentaux des populations locales.

15% d'huile certifiée

Seulement 15% de l’huile de palme produite dans le monde est certifiée par le label de la RPSO. La France consomme 130.000 tonnes d’huile de palme par an dont un quart est certifié RPSO. Selon Marc Toussaint, porte-parole de l’alliance et président de CMS France, "le système est perfectible notamment sur les enjeux écologiques, mais nous allons œuvrer pour que la RPSO soit plus stricte".
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter